Panasonic TX-P60ZT60 : le meilleur téléviseur jamais produit !

Panasonic TX-P60ZT60
Exceptionnel mais rare, car série limitée !
Le TX-P60ZT60 est le fleuron de la gamme TV 3D 2013 de Panasonic et se place d’emblée comme l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur téléviseur jamais produit !

Au premier regard il impressionne déjà, de part son nouveau design feuille de verre épuré et élégant, avec un cadre des plus discrets, souligné par un pied en aluminium des plus gracieux. Il a bénéficié de tout le savoir faire de Panasonic en matière d’écrans plasmas.

Sa dalle plasma de 153cm a été rigoureusement sélectionnée pour sa qualité de référence studio (Studio Master). Elle offre des performances de haut niveau (3000 Hz Focused Field Drive, 30 720 niveaux de gradation de couleur), un superbe contraste, et des images nettes et précises, ce qui lui permet d’avoir la certification THX 3D !

Son double tuner à triple compatibilité (Hertzien, câble et satellite) vous permet de regarder/enregistrer deux chaînes différentes simultanément sur votre TV ou votre smartphone/tablette. Son processeur double cœur garantit une rapidité optimale ainsi qu’une bonne fluidité des applications installées.

La connectivité est exemplaire et intègre un grand nombre d’applications et de fonctionnalités telles que le WiFi, le Bluetooth, le DLNA, le contrôle et le partage des contenus sur tablette/smartphone, l’enregistrement sur disque dur externe.

Bien évidemment vous pouvez contrôler le TX-P60ZT60 par la voix. 2 paires de lunettes actives ainsi qu’une télécommande tactile sont fournies. Enfin, telle une œuvre, chaque exemplaire du ZT60 est signé par l’ingénieur responsable de sa conception et emballé dans une prestigieuse boite noir mat illustrée de lettres de soie.

ZT60
Dalle Studio Master :
En éliminant la traditionnelle couche d’air prévue entre le panneau et la vitre avant, l’écran Studio Master réduit au minimum les réflexions dues à la lumière extérieure, et transmet directement et efficacement la lumièrede l’écran. Cette fonctionnalité offre une qualité d’image sans précédent. L’augmentation du nombre de sous-trames a permis de contrôler la lumière émise et de la répartir sur 30 720 niveaux afin d’obtenir une gradation naturelle.
L’émission de lumière de chaque cellule individuelle est contrôlée avec précision afin d’obtenir une gradation de couleur très nuancée. Du noir de jais au blanc éclatant, vous obtiendrez toujours des textures riches et une gradation fluide. La combinaison des phosphores et des drivers permet d’atteindre des images en mouvement d’une qualité exceptionnelle.
Le contrôle des sous-trames avec une courte émission de lumière de 1/3.000ème de seconde produit des images en mouvement claires et nettes, avec un minimum de rémanence.
Parfait pour des scènes sportives ou des scènes d’action.

Affichage :
– Diagonale : 153 cm/60 pouces
– Résolution d’écran : 1,920 x 1,080
– Technologie : NeoPlasma black 3000
– Rapport Largeur/Hauteur : 16:9
– Fréquence de balayage : 3000 Hz FFD
– Mode Image : Dynamic/Normal/Cinema/THX 3D (Cinema/Bright Room)/EBU (TBD)/Custom/Professional 1/Professional 2 (isfccc)
– Contraste : Ultimate Black
– Filtre dalle : High Contrast Filter Pro
– Niveaux de gradation couleur : 30,720
– DCI : 98% Color Space
– Optimisateur de contenus Web(Pro)
– Mode THX (3D/2D)
– Mode isf
– 24p Playback (2:2)/24p Smooth Film
– Hexa-Processing Engine (Dual Core)

3D :
– Technologie 3D(Active)
– Conversion 2D vers 3D
– 3D Motion Remaster
– Lunettes 3D dédiées : 2 paires incluses

Son :
– Haut-parleurs : HP avant x 2, Woofer (75 mm) x 1
– Sortie de haut-parleur : 20 W (5 + 5 + 10)
– Mode Surround : VR-Audio Pro Surround 2.1

Tuner :
– Réception : PAL -B/G/H, -I, -D/K: SECAM -B/G, -D/K, L/L’, DVB-T, DVB-T/T2 (MPEG4-AVC [H.264]), DVB-S2 (MPEG4-AVC [H.264]), DVB-C (MPEG4-AVC [H.264])
– Double Tuner HD
– Réception Teletext : 2000 pages

Connectivité :
– Ecran d’accueil personnalisé
– Contrôle Vocal
– Guidage vocal
– Télécommande tactile incluse
– EPG : Gemstar EPG: Italy, Germany, Spain; SI EPG pour les autres pays
– Stylet électronique(stylo tactile en option)
– Reconnaissance Faciale
– VIERA Remote2 : Appli Smartphone / Swipe and Share2.0 / Share and Save / Browse and Share / Remote Play / Lancement direct des Apps / Calibration
– VIERA Connect
– Navigateur internet
– Compatible Skype (Webcam TY-CC20W en option)
– Lecteur multimedia
– Fichiers supportés sur ports SD et USB : AVCHD 3D/Progressive,SD-VIDEO/AVI/MKV/WMV/MP4/M4v/FLV/3GPP/VRO/VOB/TS/PS, MP3/AAC/WMA Pro/FLAC/Apple Lossless/WAV, JPEG/MPO
– Miracast
– HBBTV
– Audio Description
– DLNA (RUI2.0/DTCP-IP/DMP/DMR/DMS)
– Compatibilité Bluetooth (périphériques audio, claviers)
– VIERA Link
– Affichage multi-fenêtres : 2-Tuners PIP/PAP/PAT
– Wifi intégré
– Enregistrement sur disque dur USB externe (PVR)
– Mode Hotel (et clonage USB/SD)
– Mode Jeu

Eco:
– Eco Navigation

Connectique :
– Entrée HDMI : 3 (côté)
– ARC (Canal Retour Audio) sur entrée HDMI 2
– Entrée composante vidéo partagée composite : RCA phono type x 1
– CI (Common Interface) : 2
– Péritel : 1
– Port USB 2.0 (ver3.0 sur entrée 1)
– Port carte SD(SDXC)
– Port LAN : 1
– Sortie Numérique optique audio : 1 (côté)
– Sortie casque : 1 (côté)
– Service Port

Général :
– Accroche murale en option : TY-WK5P1RW
– Alimentation électrique : AC 220 – 240 V, 50/60 Hz
– Classe énergétique : C
– Taux de consommation d’énergie : 530 W
– Consommation moyenne** : 286 W
– Consommation annuelle**** : 397 kWh/an
– Consommation d’énergie Mode Standby : 0.30 W
– Consommation en veille : 0.25 W
– Dimensions (L x H x P) sans support mural : 1,404 x 828 x 47 mm (profondeur : 47 mm)
– Dimensions (L x H x P) avec support mural : 1,404 x 921 x 308 mm
– Poids (avec/sans support mural) : 36.5 kg
– Poids (avec support mural) : 44.0 kg

Notes :
* Consommation énergétique annuelle en kWh, basée sur la consommation d’un téléviseur qui fonctionne 4h par jour pendant 365 jours (conformément à l’annexe II point2). La consommation effective dépendra de l’utilisation réelle du téléviseur.
** Consommation électrique en mode marche en Watts, basée sur la méthode de mesure IEC 62087 Ed.2
*** Basé sur la méthode de msure IEC 62087
**** Energy consumption XYZ kWh per year, based on the power consumption of the television operating 4 hours per day for 365 days. The actual energy consumption will depend on how the television is used.

Prix conseillé : 4499€. Disponible en quantité ultra limitée.
Pour plus d’infos, contactez nos conseillers au 01 70 36 85 15.

Samsung LED TV séries D7000 et D8000 : venez les découvrir dans nos magasins

Samsung LED TV série D8000
Samsung LED TV série D8000

Samsung Electronics Co, Ltd., l’un des principaux leaders mondiaux de l’électronique grand public et de l’informatique, lance ses nouvelles gammes de téléviseurs LED et Plasma qui réinventent le divertissement à domicile.

Les nouveaux téléviseurs améliorent considérablement la qualité d’image des contenus 2D, 3D, HD ou en streaming, et augmentent les possibilités de divertissements grâce à son offre d’applications et d’appareils connectés parmi les plus exhaustives du marché. De nombreux téléviseurs arborent également un nouveau design au cadre ultra fin.

Samsung élargit sa gamme de téléviseurs en lançant environ 40 nouveaux modèles avec des tailles d’écrans allant de 19 à 64 pouces.

La gamme 2011 de Samsung allie l’élégance à de nombreuses fonctionnalités haut de gamme, telles que la 3D et d’autres technologies avancées qui ont été améliorées pour que les utilisateurs puissent profiter pleinement de leur divertissement.

Certains modèles sélectionnés proposeront le nouveau Smart Hub de Samsung, qui comprend les fonctions suivantes :
– Search All : facilite la recherche des contenus à regarder sur votre téléviseur. Cet outil recherche dans vos appareils de stockage de fichiers multimédias connectés certifiés DLNA dans vos PC en réseau, dans vos téléphones mobiles, sur Internet et auprès des services de
vidéos à la demande pour vous proposer une multitude de contenus ;
– Your Video : propose des suggestions en analysant l’historique des contenus visionnés par l’utilisateur ;
– Navigateur Internet : permet une navigation libre sur Internet directement depuis le téléviseur
– Samsung Apps, la première et la plus grande boutique d’applications TV, propose une gamme d’applications gratuites et payantes pour aider les utilisateurs à entretenir leurs diverses passions, qu’il s’agisse de sport, de divertissement, d’informations, de jeux ou des réseaux sociaux.

« Alors que nous entrons dans l’ère du divertissement, Samsung a redéfini les éléments visuels qui feront de nos téléviseurs l’élément central d’une pièce, quelle qu’elle soit », explique Sangchul Lee, Vice Président Senior de la division Visual Display de Samsung Electronics. « Les consommateurs souhaitent rester en contact avec leur entourage et l’actualité. Notre dernière gamme de téléviseurs reflète notre vision selon laquelle une technologie plus intelligente connecte les utilisateurs virtuellement et physiquement, en partageant des moments confortablement installés chez eux ».

Du divertissement allié à un design et une technologie révolutionnaires
Se positionnant n° 1 sur le marché des téléviseurs dans le monde, Samsung a dominé le secteur en 2010 avec le lancement du premier téléviseur 3D au monde. Tandis que les contenus 3D se généralisent, le groupe s’attend à une recrudescence de l’intérêt des clients pour les fonctions 3D des téléviseurs. Samsung a pour objectif, en 2011, de démocratiser l’accès aux systèmes de divertissement 3D (téléviseur 3D, lecteur Blu-ray, lunettes et contenus 3D) et d’étendre les fonctions 3D à une plus large gamme de modèles.
Samsung a réalisé, un exploit technique en parvenant à réduire la taille du cadre de plus de 80 %, pour que le téléviseur se fonde davantage dans le décor.
La majorité des nouveaux modèles 2011 de 40 pouces et plus (102 cm) proposeront des fonctionnalités intelligentes permettant aux utilisateurs d’accéder à des contenus en ligne depuis leur grand écran.

D8000 Design
D8000 One Design

Le modèle suprême de divertissement avec une qualité d’image exceptionnelle
Le téléviseur LED série D8000 dispose d’un cadre de seulement 5 mm de largeur, en métal brossé à peine visible, laissant ainsi la part belle à l’image et au divertissement. Ce nouveau téléviseur propose un pied « Quad Stand » pour une harmonie parfaite entre le téléviseur et son environnement.

Serie-LED-D8000 vue de 3/4
Serie-LED-D8000 vue de 3/4

Avec un traitement des images en mouvement remarquable, un temps de réponse de 2 millisecondes et un rétro-éclairage LED amélioré, ce modèle restitue des images 2D, 3D et HD avec une clarté époustouflante. Outre son écran « Ultra Clear panel », ce téléviseur est le premier à proposer les technologies 3D Local Dimming et Local Contrast Enhancing (LCE) qui permettent de restituer des images plus riches et plus proches de la réalité, avec des noirs profonds et des blancs éclatants.

La série D8000 s’accompagne des nouvelles lunettes 3D Bluetooth de Samsung et d’une télécommande universelle innovante à écran tactile 3’’ (en option) qui peut se transformer en deuxième écran de télévision, portable et indépendant.
Cette série propose, par ailleurs, une connexion Wifi intégrée et de nombreuses fonctions de gestion et d’affichage de contenus pratiques via le portail Smart Hub de Samsung. L’ensemble peut être relié à d’autres appareils en utilisant une connexion avec ou sans fil en s’appuyant sur le protocole DLNA (AllShare).

Série D7000 Design
Série D7000 Design

1er système de paramétrage automatique du format 3D au monde
Le Samsung LED série D7000 est l’équilibre réussi entre la haute technologie et le design. Son cadre remarquablement fin (5mm) est bordé d’un liseré transparent, conçu en utilisant la technologie de moulage à double injection. Le pied « Quad Stand » est plus fin que son prédécesseur lancé en 2010. Il n’a jamais été aussi facile de regarder des contenus en 3D. En effet, grâce au nouveau système de paramétrage automatique du format 3D, le téléviseur détecte automatiquement le format d’encodage (côte-à-côte et bas en haut) pendant la lecture d’un contenu 3D, ce qui permet aux utilisateurs de laisser leur téléviseur configurer le contenu.

Serie-LED-D7000 Pied
Serie-LED-D7000 : Pied

Le téléviseur LED D7000 associe le meilleur du traitement vidéo à une électronique de pointe (Rétroéclairage LED à double balayage) pour restituer des images 2D et 3D nettes, des transitions de séquence sans effet de flou, même avec des vidéos à défilement rapide. La qualité des images 3D est également améliorée grâce à un nouvel algorithme développé par Samsung.
Avec le Smart Hub, le téléviseur LED D7000 est le centre multimédia idéal pour satisfaire les consommateurs toujours plus connectés et mobiles.

Téléviseur élégant avec une qualité d’image exceptionnelle
Le nouveau Plasma série D8000 de Samsung offre une expérience 2D et 3D incroyable. Ce téléviseur est équipé d’un cadre fin en métal bordé d’un liseré transparent, qui permet d’optimiser la taille de l’écran, en l’augmentant d’un pouce, sans pour autant augmenter la taille du téléviseur :

Le Plasma D8000 intègre la technologie Samsung Real Black Filter qui, associé à une nouvelle architecture des cellules plasma, réduit les reflets de la lumière ambiante sur l’écran pour rendre les noirs plus profonds et les images plus nettes. Le téléviseur est également doté d’un processeur de dernière génération avec la technologie « Cinema Smooth » garantissant des images en mouvement toujours nettes et fluides, quelle que soit l’action.
Le Plasma D8000 est également compatible avec les lunettes actives 3D Bluetooth et la télécommande tactile universelle 3 » de Samsung, qui agit comme un deuxième téléviseur portatif. Grâce au Wifi intégré, les utilisateurs peuvent accéder au Smart Hub pour consulter et rechercher des contenus via les applications Samsung ou les appareils certifiés DLNA.

Les gammes D7000 et D8000 sont à découvrir dans nos magasins de Paris St-Lazare, Franconville, Vélizy-Villacoublay.

Voir la fiche produit du Samsung D7000 102cm

Voir la fiche produit du Samsung D7000 117cm

Voir la fiche produit du Samsung D7000 140cm

Voir la fiche produit du Samsung D8000 102cm

Voir la fiche produit du Samsung D8000 117cm

Voir la fiche produit du Samsung D8000 140cm

Pour plus d’informations, contactez-nous au 01 70 36 85 15.

Taille d’écran : la vérité sort de la bouche des enfants

Adorable siblings watching television with their parents« Éloigne-toi de la télé ». ! « Ne reste pas tout près de l’écran ! ».
Nos enfants regardent la télé avec le nez sur l’écran, pour pénétrer totalement dans l’ambiance du programme qu’ils regardent. Avec l’ère des écrans Plasma et LCD, le danger pour leurs yeux n’existe plus, car il était causé par le bombardement des tubes cathodiques, et vous pouvez les laissez s’approcher à leur guise.

Mais, et nous ?

La déco, le budget, la place disponible, sont autant de facteurs qui nous font acheter un écran trop petit, tandis que notre envie secrète, c’est un écran géant pour se faire un vrai spectacle comme au cinéma, comme au stade, comme au concert live.

A l’ère préhistorique des télés à tube, la taille « économique » était 55 cm, et la taille standard faisait 72 cm. Et quand je vous ai dit ça, il faut encore retirer 2 ou 3 cm car il y avait une bande noire sur les bords du tube.
Aujourd’hui, la taille « économique » est 81 cm (32′) et la taille standard 107 cm (42′). Et les fabricants mettent chaque saison sur le marché des écrans de plus en plus grands à des prix de plus en plus accessibles.
…Et bien entendu, nos intérieurs ne sont pas plus grands !

Alors quoi ?

La télé à tube de 72 cm a établi le standard
Alors tout va trop vite et nous avons du mal à suivre. Le standard est passé de 72 à 107 cm, mais nos cerveaux ont gardé de vieux réflexes. Nous sommes toujours en train de penser que c’est déjà bien assez grand comme ça. La télé à tube de 72 cm a établi le standard, la norme pour notre salon.
La réalité, c’est qu’il était alors techniquement impossible de fabriquer une télé qui corresponde au recul moyen.

Alors quel est le rapport idéal entre la distance et la taille d’écran ?
THX répond et a donné sa propre norme : 0.73. Cela veut dire que si vous êtes assis à 4 m, votre écran devrait faire 2.92 m de large pour obtenir un équilibre parfait entre la perception des détails et l’impact visuel.
Selon mon expérience, pour faire une image qui permette une immersion parfaite, le chiffre se situe entre ½ et 2/3 de la distance. A 4 m, la bonne taille d’écran se situe entre 2 et 3 m de large. Je ne suis pas très loin de THX.

Les amateurs de Home Cinéma sont d’ailleurs un bon exemple. Ils s’offrent des projecteurs qui diffusent sur des écrans de 3 m de diagonale (environ 2.25m de large), et leurs salons font comme partout 4 à 6 mètres de long. Aucun d’entre eux, depuis 10 ans que le Home Cinéma existe, n’est venu me dire qu’il a vu trop grand ! Pourtant, ces mêmes personnes me demandent aujourd’hui si une télé de 1.30 m n’est pas un peu trop grande pour chez eux !
Quand il s’agit de télé, ils continuent à penser, comme nous l’avons fait pendant 30 ans, qu’une grande télé, c’est 80 cm.
Pourtant l’avancée technologique et le Home Cinéma, nous ont enseigné que nos télés n’étaient pas adaptées au recul dont nous disposons.

Aujourd’hui, à l’étonnement général, les marques commercialisent des écrans aux tailles impensables il y a encore 3 ans : 1.30m, 1.40m, 1.60m et bientôt 2 m ! Et les prix sont carrément dérisoires, si l’on compare simplement au prix et au temps qu’on passe par exemple dans une voiture. Si l’on raisonne en investissement plaisir, je pense que c’est probablement l’achat le plus économique.
Souvenez vous combien vous aviez payé votre dernière télé cathodique. Un écran haut de gamme, de 130 cm, et de dernière technologie, revient à moins de 50€ par mois pendant 48 mois ! (estimation fin 2007)

Vous voulez vraiment cette minuscule télé de 80 cm ?!

Jean-Patrick Grumberg

Je vais vous apprendre à regarder la télé !

Je vais vous apprendre à regarder la télé
Je vais vous apprendre à regarder la télé !

Avertissement :
Les bonnes télés sont l’exception, les télés « moyennes » sont la norme. La raison, c’est que très peu de gens savent décortiquer, juger une image, comme on goûte un bon vin. S’ils savaient, les constructeurs leur fabriqueraient de bonnes télés.

Beaucoup de magasins forcent les télés qu’ils veulent vendre, et dérèglent celles ou ils ne gagnent pas assez. Et dans les magasins qui ne trichent pas, le choix n’est pas plus facile : les modèles haute définition ne sont pas branchées en haute définition, et les télés ne sont pas bien réglées.

Ce nivèlement par le bas ramène les meilleures au niveau des médiocres.

Les très bonnes télés ne sont pas forcément les plus chères, mais les très bons marchés sont toujours médiocres, il n’y a aucune exception. Pour fabriquer une télé à pas cher, tous les composants sont au rabais. C’est un peu comme si on vous livrait une voiture avec la peinture qui coule, les fauteuils mal rembourrés et la boîte qui craque. La seule différence, c’est que vous n’avez pas l’oeil exercé pour le voir.

C’est ainsi que 3 millions de personnes chaque année achètent une télévision en pensant choisir une belle image. Il était temps que quelqu’un s’occupe d’eux.

Puisque vous avez envie d’une belle télé, je vais vous révéler mes trucs de pro pour traquer les mauvais pixels, je vais vous expliquer comment décortiquer une image, je vais vous montrer les choses qu’on vous cache, et vous dévoiler les défauts qu’on ne veut pas vous montrer.

Sachez déjà qu’il ne suffit pas qu’une télé soit donnée pour « Full HD » ou « HD ready » pour être une bonne télé. Et oui, là aussi il y a de très mauvaises surprises. D’autant plus mauvaises que la haute définition permet d’aller très loin dans la beauté de l’image, et que beaucoup, mais alors beaucoup, de télés « dites HD », ne font pas mieux qu’une télé ordinaire. Et retenez aussi que les haut parleurs des écrans plats ont tellement diminué de taille qu’ils ne sont plus à la hauteur, et qu’ils ne peuvent même pas diffuser le son Dolby Surround qui est le standard de la haute définition ! Ce serait dommage de vous en priver, car l’émotion passe par le son, et non par l’image. Aussi l’ajout d’un Home Cinéma, même petit, mais de bonne qualité, s’impose plus que jamais.

Mon objectif est de vous apprendre à regarder la télé comme jamais vous ne l’avez vue.

Quand vous aurez lu cet article, vous en saurez beaucoup plus que le chef du rayon télé de votre magasin spécialisé, et vous ne vous en laisserez plus conter.

Si ça vous donne aussi envie de jeter votre télé par la fenêtre, prévenez-moi – je changerai de trottoir.

* Ma première recommandation va vous choquer.
Dans les magasins, il est quasiment impossible de juger de la qualité des couleurs, de leur naturel ou de leur beauté, et il est totalement illusoire de comparer les modèles exposés.

Pourquoi ? Parce que les fabricants savent que leurs télés seront présentées dans des magasins aux néons blafards (alors que chez vous la lumière est douce et contrôlée), et qu’elles seront posées au milieu d’autres télés allumées, ce qui tue le contraste. Les réglages d’usines en tiennent compte, et ce qu’on vous montre ne ressemble pas à ce qu’une télé sait vraiment faire. A la limite, il vaudrait presque mieux que les télés soient isolées les unes des autres, pour voir ce dont elles sont capables, et qu’elles soient réglées sérieusement.

Ce n’est donc ni sur la couleur, ni sur le contraste, que vous devez vous faire une opinion, et j’irai jusqu’à dire que vous devez même éviter de le faire.

* Au lieu de cela, regardez les contours.
Les contours des personnages, des objets fixes ou en mouvement, en disent long sur la qualité du traitement vidéo. Sont-ils durs ou discrets comme dans la vraie vie? Flous ou bien nets ? Sont ils cernés d’un gros bord noir lorsque le fond est d’une couleur très différente ? Regardez s’ils sont entourés d’une zone fantôme, comme un léger contour gris transparent. Est ce qu’ils bavent sur les fonds ? Est ce qu’ils déforment les formes placées derrière ? Idéalement, un contour doit être net et rien d’autre. Tout le reste est une défaillance, et ça détruira le piqué d’image. Si les contours ne savent pas se faire discrets sans être flous, l’image manquera de détail et de précision.

* Les zones unies.
o Cherchez les fourmillements, c’est un défaut courant. On appelle fourmillement cette impression que les minuscules points qui forment un fond lisse, un ciel bleu par exemple, bougent comme des milliers de petites fourmis. En fait, ce sont des pixels qui changent de couleur, au lieu de rester stables. Si vous voyez une image qui ne fourmille pas du tout, c’est un très bon signe. Vous pourriez presque acheter la télé en question sans vous préoccuper du reste, tellement c’est un gage de qualité.
o Est ce que vous voyez des très fines bandes grises, comme s’il y avait des saletés par endroit, qui ne partent pas, quelle que soit la scène ? On appelle ça des bandes verticales, VB en jargon professionnel. Evitez les modèles qui en font, car elles ne partiront jamais.
o Est ce que la trame de la dalle est visible ? Quand elle est visible, ça fait comme un très fin grillage, bien visible sur les visages en gros plan, et sur les ciels. Si vous voyez cet effet de grille à 1 m de la télé, ce n’est pas bon du tout. Chez vous, à 3 mètres de la télé, vous ne le verrez pas forcément, mais si vous avez la vue fine, elle vous gênera, à la longue.

* Les dégradés.
Les nuances de couleurs, il y en a des milliards. Si votre télé sait en afficher un nombre important, les dégradés se fondent entre eux, et les nuances sont intégrées les unes aux autres. Dans le cas inverse, on voit des blocs de couleurs, ou des bandes qui vont du plus foncé au plus clair avec des contours rigides. A 3 mètres de distance, vous les verrez moins, mais vous les verrez. Cette absence de nuances est le signe d’une télé bas de gamme.

* Les artefacts.
Ce mot barbare, emprunté à l’archéologie, est la description d’un phénomène assez désagréable. Un artefact, c’est quand la télé « invente » des choses qui n’existent pas, quand elle dégrade les détails au point d’en créer d’autres. C’est visible sur les objets de petite taille, ou lors des déplacements de caméra. Une bouche ou un oeil qui se distordent et perdent leur forme, ou deviennent baveux. Autre phénomène, les couleurs, lors des déplacements de la caméra, font des petits paquets de carrés de 1 cm de coté ou plus. Ce défaut, qui ne se voit pas facilement parce que les images sont rapides, laisse cependant l’impression d’une image grossière, sans finesse.

* Les déplacements.
Lors de traveling lents, regardez si les objets se déplacent de façon fluide ou par saccades. Est-ce que les paysages sautillent ou tremblent ? Est-ce que les formes sont déchirées ? Lors de traveling et de mouvements rapides, ces défauts n’apparaissent pas toujours. Mais sur les déplacements lents, ils indiquent un mauvais rafraichissement de l’image, qui fatigue beaucoup l’oeil, quelle que soit la distance.

* La géométrie.
Les lignes droites légèrement obliques par rapport à l’horizon sont des concurrents idéals pour dévoiler un défaut de géométrie. Si les lignes font des escaliers au moment ou la caméra se déplace, ce n’est pas satisfaisant. Si les objets horizontaux, le haut du long mur par exemple, semblent danser au lieu de faire des lignes figées, c’est l’indication que vous êtes en présence d’une télé médiocre.

* La densité des noirs, la profondeur de champ, l’effet 3D.
Voilà un critère très important. Les meilleures télés ont une profondeur de champ et une densité de noirs très supérieurs aux autres. Malheureusement, si les télés ne sont pas réglées, vous ne pourrez pas juger si les images ont de la matière, de la densité, ou si elles sont plates et écrasées.

* La finesse.
Idéalement, une belle image doit permettre de voir les détails d’arrière plan avec précision. S’ils sont flous, c’est que la télé n’a pas un beau piqué d’image, quelle que soit la résolution indiquée sur la notice. Si les détails des premiers plan sont flous eux aussi, alors soit vous êtes en présence d’une télé de très basse résolution, soit d’une télé de très mauvaise qualité, et dans les deux cas, choisissez une autre marque, car vous serez vite fatigué de ce manque de finesse, et vous ne pourrez jamais profiter du bienfait principal de la haute définition : le piqué et le détail des images.

Conclusion :
Pour ne pas rater un chef d’oeuvre ou un match historique, on se contenterait de la pire télé. Mais une fois qu’on a goûté à une très belle image, on ne peut plus revenir en arrière.

Dans les rayons télé, je vois des couples qui passent du temps à examiner les modèles, et puis ils demandent au vendeur : « elle est bien celle là ? ». Cet article, je l’espère, vous permettra de ne plus avoir à demander au vendeur.

Jean Patrick Grumberg

Télé LCD, écran plasma, comment choisir

Télé LCD, écran plasma, comment choisir
N’en déplaise aux fabricants pressés de vous vendre cet écran plat comme un tableau, les gens hésitent à franchir le pas car ils ont peur. Peur de se tromper, peur de se faire avoir, peur parce qu’ils ne sont pas informés.

Messieurs les fabricants, il y a une différence entre vous et moi, c’est que vous ne parlez pas avec les futurs acheteurs. Moi si.

Et lorsqu’ils me parlent, voici à peu près ce qu’ils me disent :

« Jean Patrick Grumberg, je suis prêt à acheter un téléviseur écran plat, mais comment ne pas me faire avoir ? »

Comment être sûr que le modèle que j’achète sera encore bon l’année prochaine ?
Comment savoir si la technologie ne va pas changer,

et me laisser entre les mains un appareil payé très cher et inutilisable ? Est-ce que je vais pouvoir brancher tous mes appareils dessus ? Mon décodeur, mon lecteur DVD, la console des enfants. Et d’ailleurs comment est ce que je vais les brancher, il y a tellement de prises, je suis perdu !
Et la haute définition, est ce que mon téléviseur pourra la recevoir ? Dois-je choisir un LCD ou un plasma ? Et puis comment choisir un modèle de bonne qualité qui fasse une belle image, il y a tellement de marques et tellement de modèles.

A toutes ces questions fondamentales, mon rôle de pro est de vous apporter les réponses – et tant qu’à faire les bonnes !

Télé LCD, écran plasma, comment choisir

Pour commencer, il faut parler haute définition, c’est la garantie que votre achat traversera le futur.

Il y a quatre points à retenir :

A- La haute définition, c’est quand la résolution d’image fait 1920 x 1080 p (p pour progressive scan)

B- Si un seul maillon de votre installation n’est pas haute définition, vous n’aurez pas de haute définition.

C- Il est inutile d’investir dans la haute définition avec une image inférieure à 90 cm de diagonale, car en dessous, on ne voit plus la différence avec une image normale.

D- La haute définition n’est pas un gadget, sa qualité est à couper le souffle.

Télé LCD, écran plasma, comment choisir

La haute définition est en train de naître. Cela veut dire qu’il n’y a pas encore beaucoup de modèles de télés, il n’y a pas beaucoup de programmes, il n’y a pas beaucoup de décodeurs, il n’y a pas de lecteurs, et presque pas de films. Mais le peu qui est déjà disponible est d’une beauté à tomber par terre. Je vois beaucoup de démonstrations, et je me rends compte que l’image des salles de cinéma est dépassée.
Vous voyez partout la mention « HD Ready ». Cela ne veut rien dire.

Télé LCD, écran plasma, comment choisir Les appareils HD Ready (en Français « prêt pour la HD ») ne sont pas prêts pour la HD ! C’est un argument marketing si fort que je suis moi-même obligé de l’utiliser sur mon propre site.

Pour investir dans la vraie HD, il vous faut :

  • une télé HD. Il faut qu’elle affiche une résolution (c’est le nombre de points) d’au moins 1920 x 1080p. Tout ce qui est inférieur n’est pas HD. Les 1280 x 768 de la plupart des modèles haut de gamme ne sont pas HD.
    Et attention à la petite lettre p après le chiffre de la résolution.
Sans entrer dans des détails techniques, si c’est écrit i, ce n’est pas de la HD. Et si rien n’est indiqué, les chances sont fortes pour que ce soit un modèle i – renseignez vous soigneusement.
  • il vous faut un décodeur et un abonnement HD.
  • il vous faut un lecteur HD. Là vous avez trois choix.
  • un lecteur HD-DVD qui devrait être disponible avant la fin 2006,
  • un lecteur Blu-Ray (la lutte des standards fait encore rage) qui devrait arriver à peu près en même temps,
  • ou un lecteur DVD qui passe vos DVD au format HD – et qui est déjà disponible – comme le Marantz DV-9600 et le Denon DVD-A1XVA, et qui permet de passer votre DVD-thèque au format HD (les lecteurs HD ne sauront pas faire ça). Enfin, il vous faut des câbles HDMi certifiés HD pour brancher tous ces appareils entre eux (les câbles basiques font des trous noirs de quelques dixièmes de secondes très désagréables)
Télé LCD, écran plasma, comment choisir

Vous n’êtes pas encore prêt à investir dans la « chaîne HD » ? Voici les indispensables.

 
– Les plasmas commencent presque tous à 103 cm de diagonale. En dessous, c’est du LCD.
– Le LCD est donné pour une durée de vie de 40 ans, et le plasma 10. Le plasma a un meilleur contraste que le LCD, même si ce dernier le ratrappe à grande vitesse, donc il a potentiellement une plus belle image.
La technologie LCD se développe – on voit de plus en plus de grandes tailles d’écran, tandis que le plasma stagne, mais il n’est pas dépassé pour autant. Les meilleurs appareils du marché sont des plasmas.
 
– Coté taille, j’ai passé mon adolescence et une partie de ma vie d’adulte avec une télé de 72 cm qui me paraissait très grande. Quand mon père s’est offert une Mitsubishi de 92 cm, c’était un monstre qui faisait une image géante. Je me dis que vous devez avoir à peu près la même impression que moi. Pourtant, lorsque j’ai
Télé LCD, écran plasma, comment choisir
accroché mon premier plasma de 103 cm sur mon mur, l’image m’a paru petite, et mon canapé est seulement à 3 mètres.
– Pensez branchements. Préférez un modèle avec deux prises HDMi (c’est le nouveau standard indispensable avec les nouvelles télés, qui donne une meilleure qualité d’image que la Péritel, et qui permet debrancher les lecteurs DVD fait pour la télé LCD, ainsi que les consoles de jeu et les décodeurs qui arrivent en ce moment sur le marché). Avec une seule prise HDMi, vous serez obligé de jongler avec les câbles, ou à sacrifier la qualité d’image de certains de vos appareils.
– La résolution est le chiffre qui compte pour avoir un beau piqué d’image – une image aux détails saisissants. Plus elle est élevée, plus l’image sera fine. Ne lésinez pas sur ce point, car quelques centaines d’euros une fois, c’est des milliers d’heures de belles images. Si vous voulez mon avis, ne prenez pas un modèle qui fasse moins de 1280 x 720. En lui branchant un lecteur DVD qui upgrade les DVD à ce format, vous aurez une image magnifique.
– Le taux de contraste est le second chiffre le plus important à prendre en compte : plus il est élevé, plus les noirs seront noirs, plus les contrastes seront profonds, plus l’image sera belle.
 

LCD Plasma, comment choisir

LCD,Plasma, comment choisir

Et coté son, c’est la déconfiture totale, il n’y a pas un modèle pour sauver l’autre. En réduisant la profondeur, on a tellement réduit les haut parleurs, qu’on est loin de la qualité des anciennes télés – en mono – qui n’étaient déjà pas des modèles du genre ! Le Dolby Digital étant le nouveau standard des émissions et des films que vous regardez, il serait dommage de s’en priver, et les enceintes intégrées ne peuvent pas le reproduire. L’émotion passant par le son, une chaîne home cinéma ou Hi fi est un accessoire indispensable. Il existe des solutions invisibles comme le Yamaha YSP-1000 pour les plus réticents, et des chaînes Home Cinéma compactes avec seulement deux petites enceintes, comme la Denon S-301.

 

Le reste, c’est du domaine de l’accessoire : l’image dans l’image, le pied motorisé, la petite lumière derrière et la TNT intégré sont certes des plus, mais pas des must.

Pour profiter de vos DVD, vous devez investir dans un petit lecteur DVD muni d’une prise HDMi et qui upgrade en 720p. Les bons modèles coûtent seulement quelques centaines d’euros, et l’image de vos films sera tellement plus belle que vous m’enverrez des emails pour me remercier.

LCD Plasma, comment choisir

Il vous reste à choisir une télé dont le design vous plaise (si vous avez le choix, prenez une télé noire car l’image sera plus contrastée), et dont les couleurs sont belles.

J’ai gardé ce point pour la bonne bouche, car c’est le plus délicat.

La colorimétrie, c’est la justesse et la beauté des couleurs, et il n’existe qu’un seul moyen de comparer les modèles entre eux, c’est quand les télés sont étalonnées avec un outil de réglage professionnel,

et branchées en HDMi sur une source haute définition (ou au moins 720p). Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas de magasins qui présentent les télés ainsi réglées.

Si le magasin que vous visitez force les réglages des appareils qu’il veut vendre, et dérègle un peu ceux sur lesquels il ne gagne pas assez, vos yeux seront irrésistiblement attirés vers celui qui semblera faire « la plus belle image ».

Il n’y a pas de parade contre cet attrape clients hyper usé, et qui a court dans beaucoup

d’endroits, à part vous adresser à un vendeur en qui vous avez vraiment confiance (vous savez, le genre de vendeurs qui ne vous pousse pas toujours à acheter le modèle le plus cher ou celui sur lequel il est visiblement primé), ou de visiter un magasin qui accepte de vous donner la télécommande pour changer les réglages des télés que vous souhaitez comparer.

Allez, même si vous vous faites refiler un produit moyen, il faut vraiment manquer de chance pour tomber sur un des rares modèles affreux du marché !

Jean Patrick Grumberg