Les « Diapason d’Or » 2012 partie 1 : les enceintes

Diapason d’Or 2012

Kef LS50 : Diapason d'or 2012

Kef LS50 :
Diapason d’Or 2012 :
« A l’évidence, cette petite enceinte a été fort bien pensée : l’absence de son de boîte est remarquable, à la mesure de la spatialisation et du volume sonore qui surprend pour un modèle de cette taille. La modestie du rendement annoncé ne se tait guère sentir : la LS50 peut se satisfaire d’un ampli de 30 ou 40 watts par canal. L’image très ordonnée, parfaitement construite avec des étagements d’une étonnante stabilité, ne nuit à aucun moment à la spontanéité, à la rapidité et à l’indispensable musicalité… »
Lire la suite

 

B&W CM5 : Diapason d’Or 2012

B&W CM5:
Diapason d’Or 2012 :
« Difficile de prendre la CM5 en défaut : tout paraît limpide, équilibré, à la façon d’une 805 avec peut-être un médium plus en retrait, moins naturel et moins dense. La qualité des timbres est heureusement préservée, d’une absolue crédibilité, avec les instruments comme avec les voix. L’image stéréo est d’une grande précision assortie d’une belle aération, chose courante avec les enceintes compactes de qualité… »

Lire la suite

 

Magnepan MG1.7 : Diapason d’Or 2012

Magnepan MG1.7 :
Diapason d’Or 2012 :
« L’écoute est remarquable, exceptionnelle à certains égards, d’autant que la qualité de ces enceintes ne les limite plus aux formations de taille modeste: l’orchestre est reproduit au grand complet avec une aisance confondante et un grave tort bien tenu, certes différent de celui restitué par les haut-parleurs traditionnels mais néanmoins tout à fait crédible.
Les timbres dépassent en justesse la plupart des autres modèles du marché par une incroyable rapidité qui exclut toute agressivité extramusicale. Par ailleurs… »

Lire la suite

Les « Diapason d’Or » 2011 partie 1 : les enceintes

Diapason d'Or 2011

Boston A26
Boston A26 :
Diapason d’Or 2011 : « L’A26 étonne par sa très belle limpidité, son sens du détail jamais entaché par un côté analytique artificiel. D’autant que cette clarté bienvenue ne s’accompagne d’aucune brillance, d’aucune dureté, sur les forte notamment. Ainsi, la texture orchestrale apparaît-elle dans toute sa richesse, dans tout son foisonnement. Le grave dru, présent et dépourvu de… »

Lire la suite

Monitor Audio BX5
Monitor Audio BX5 :
Diapason d’Or 2011 : « La Bronze BX5 impressionne par son absolue limpidité, dépourvue de toute brillance artificielle, une tendance qui caractérise certaines Monitor Audio… D’autant que la résolution est de très haut niveau. Ainsi gagne-t-on en richesse d’informations et en relief : certains instruments situés au fond de l’orchestre sont entendus avec une extraordinaire netteté et une… »

Lire la suite

Kef Q700
Kef Q700 :
Diapason d’Or 2011 : « Puis, il y a ce sens de la musicalité inné qui prend très vite le dessus sur le calcul rationnel. Car ce modèle dispense un vrai plaisir d’écoute qui mêle exactitude et sensualité. Les timbres sont joliment différenciés, la scène sonore d’une incomparable précision, sans aucun trou central – ce qui est rare. Enfin, l’expressivité des interprétations est à la mesure des très grandes qualités dynamiques de… »

Lire la suite

Jean Marie Reynaud Orféo Suprême :
Jean Marie Reynaud Orféo Suprême :
Diapason d’Or 2011 : « La scène sonore est remarquable, à la fois tridimensionnelle et d’une extrême précision dans la localisation des sources émissives. Autre atout majeur, le chatoiement dans le haut du spectre associé à une grande transparence et à une rapidité qui fait la plus-value du ruban bien maîtrisé. La luminosité des violons, leur ciselé sont exceptionnels sans jamais verser dans… »

Lire la suite