Soldes Hifissimo du 3 au 16 novembre : des centaines de bonnes affaires à prix massacrés

Soldes Hifissimo
Soldes Hifissimo du 3 au 16 novembre : des centaines de bonnes affaires à prix massacrés

Voir la liste des soldes

Soldes Hifissimo du 3 au 16 novembre : pré-réservez vos bonnes affaires dès maintenant

Soldes Hifissimo
Soldes Hifissimo du 3 au 16 novembre : pré-réservez vos bonnes affaires dès maintenant

Inscrivez-vous à notre newsletter

Salon HiFi Home Cinéma des 1er et 2 octobre 2011 : Hifissimo vous offre 50 entrées gratuites

Salon HIFI HOME CINEMA

nombreuses démonstrations dans un cadre agréable convivial et acoustiquement soigné.

Le Salon HIFI HOME CINEMA des 1 et 2 octobre 2011 réunira la fine fleur du matériel Haute Fidélité et Home Cinéma.

Vous trouverez de nombreuses démonstrations dans un cadre agréable convivial et acoustiquement soigné.

Salon Home et Technologie
Il sera complété cette année par le Salon Home et Technologies qui se déroulera du 1er au 3 octobre 2011.
Ce nouveau rendez-vous fédère le meilleur des produits de l’image et du son, en les intégrant avec leur dimension domotique.

Il est l’heure de présenter au public ce nouveau mode de vivre ses sons et ses images !

A l’occasion du Salon HIFI HOME CINEMA & Technologies d’intérieur, les 1 et 2 octobre 2011 à l’Hôtel PULLMAN Paris rive Gauche (ex Sofitel Porte de Sèvres) au 8 rue Louis Armand – 75015 Paris, Hifissimo est heureux de vous offrir 50 entrées gratuites*

Retirez vos places gratuites dans nos magasins :
Franconville : Centre commercial « Quai des Marques A15 », 95130 Franconville
Paris Monge : 99 rue Monge, 75005 Paris
Paris Saint-Lazare : 22, rue de la Pépinière 75008 Paris (A 100m de la gare St-Lazare)
Vélizy-Villacoublay : Centre commercial « Usines Center », 78140 Villacoublay

http://www.salonhifi.com/
http://www.home-technologies.fr/

* Les entrées gratuites seront dans nos magasins, offre limitée aux cinquante premières personnes se présentant. 

Liste des marques en démonstration et/ou en exposition durant cet événement  :

ALEX, ALYOS, AMINA, ART&TECHNOLOGIE, ARTSOUND, ATC, ATECA, ATOHM, AUDIO LINEAIRE, AUDIO NOTE, AUDIO RESEARCH, AUDIOPHILE TECHNOLOGIE, AURELIA, BANDRIDGE PROFIGOLD, BC-ACOUSTIQUE, BEYERDYNAMIC, BLOCK, BLU-TACK, BOWERS & WILKINS, CA PRECISION, CABASSE, CABLE, CANTON, CAYIN, CHORD, CINEAUDIO, CLASSE,CODA TECHNOLOGIES, CONSONANCE, CYRUS, D BOX, DE CONTI, DEMAGIO, Digital Projection, DNP Supernova, DUNE, DYNAUDIO, ELECTROCOMPANIET, ELECTRO-HARMONIX, ELIPSON, ELTAX, ESSENTIAL AUDIO TOOLS, EVERYTHING BUT THE BOX, EXPOSURE, FATMAN, G&BL, GAMUT, GEFEN, GENALEX GOLD LION, HAL, HALCRO, HANTAREX, Image, IONIC, JBL Synthesis, JMB ACOUSTIQUE, JUST RACKS, JVC, KALEIDESCAPE, KEF, KEMP ELEKTRONIKS, Key Digital, KHARMA, KRELL, LEEDH, LEGACY AUDIO, Leon Speakers, Lexicon, LG, LOGICOM, LOVAN, LUKE, LUMENE, MACINTOSH, MAGICO, MAGNEPAN, Mark Levinson, MARTIN LOGAN, MERIDIAN, METRONOME TECHNOLOGIE, MICROMEGA, MISSION, MIT, MOBILI MEDIA, MOSSCADE, MUSIC FIRST AUDIO, MUSIC ON VINYL, MUSICAL FIDELITY, NAD, NILES, NORSTONE, NUVO TECHNOLOGIES, OCEAN WAY, OCOS, ODYSSÉE ACOUSTIC, OPPO, ORAY, PANASONIC, PARROT BY STARCK, PEACHTREE, PERREAUX, PIERRE RIFFAUD, PIONEER, POLK AUDIO, POSITIVE CABLE, POSITIVE MUSIC, POSITIVE TECHNOLOGIES, PRIMA LUNA, PRIMAIRE, PRO-JECT, PS AUDIO, QACOUSTICS, QOBUZ, QSONIX, QUADRAL, REAL CABLE, REL ACOUSTICS, Revel, ROKSAN, ROTEL, ROTH AUDIO, SANGEAN, SCANSONIC, SCHROERS & SCHROERS, SCREEN RESEARCH, SHANLING, SHARP, SHERWOOD, SILENT WIRE, SIM2, SOLEDGE, SONOS, SONUS FABER, SOOLOOS, SOULUTION, SOUNDCARE, SOVTEK, SPEAKERCRAFT, SPECTRAL, STAX, STORMAUDIO, SUMIKO, SUPERSPIKES, TABULA RASA, TANGENT, TARGET, TEAC, TECH LINK, TECHNISAT, THF, THORENS, TIVOLI AUDIO, TOSCA, TOSHIBA, TUNG-SOL, VIENNA ACOUSTICS, VIOLA, VISMES, VOGELS, WADIA, WATERFALL AUDIO, WILSON AUDIO, Wisdom Audio, YAMAHA.

Les produits récompensés par le Prix EISA 2011-2012 et disponibles chez Hifissimo

Eisa 2011-2012

European Headphones 2011-2012Bowers & Wilkins P5

European Headphones 2011-2012 - Bowers & Wilkins P5

"Le P5, un casque isolant du bruit, apportera du plaisir à celui qui écoute de la musique partout. La faible pression inattendue de sur les oreilles est due à des oreillettes en cuir véritable, un véritable confort, et à un arceau rigide en métal. Les écouteurs utilisent des diaphragmes en mylar et des aimants néodyme offrant une écoute précise et un bon rendement…"

Lire la suite

European Desktop Speakers 2011-2012Bowers & Wilkins MM-1

European Desktop Speakers 2011-2012 - Bowers & Wilkins MM-1

"Vous allez transformer votre PC en système Hi-Fi en ajoutant un ensemble dynamique d’enceintes actives. Le MM-1 de Bowers & Wilkins deviendra votre meilleur compagnon pour le travail ou les jeux sur votre ordinateur…"

Lire la suite

European Sound Station 2011-2012Bowers & Wilkins Zeppelin Air

European Sound Station 2011-2012 - Bowers & Wilkins Zeppelin Air

"Ne soyez pas surpris par la forme familière de la Zeppelin, la nouvelle version « Air » de Bowers & Wilkins délivre une qualité sonore encore plus grande et une souplesse d’utilisation accrue…."

Lire la suite

European HT Universal Player 2011-2012Cambridge Audio Azur 751BD

European HT Universal Player 2011-2012 - Cambridge Audio Azur 751BD

"Regardez bien. Une fois, deux fois, non il n’y a pas d’erreur. Le lecteur universel Cambridge 751BD traite vraiment sur un seul appareil tous les disques, les CD, DVD, SACD, DVD-A et Blu-ray, même en 3D, pour seulement 1 300 euros…"

Lire la suite

European Audio Design 2011-2012DALI FAZON F5

European Audio Design 2011-2012 - DALI FAZON F5

"Si vous pensez que toutes les enceintes Hi-Fi sont des boîtes en bois rectangulaires, alors Dali remet vos idées en question avec son modèle F5 très stylé. Plutôt que d’utiliser des matériaux traditionnels, Dali, le spécialiste Danois des enceintes acoustiques, a travaillé avec de l’aluminium injecté pour aboutir à une forme très nouvelle et élégante…"

Lire la suite

European 5.1 Loudspeaker System 2011-2012KEF T205

European 5.1 Loudspeaker System 2011-2012 - KEF T205

"Dans la course aux enceintes Home Cinéma les plus fines, Kef se trouve sur le podium avec sa série de satellites Black T qui mesurent seulement 3,7 cm de profondeur. Ce ne sont pas des haut-parleurs au rabais qui sont employés mais des modèles à courte excursion et à membrane rigide qui utilisent le système de la marque, la suspension à double flexion…"

Lire la suite

European Network Music Player 2011-2012Musical Fidelity M1 CLiC

European Network Music Player 2011-2012 - Musical Fidelity M1 CLiC

"Qu’est-ce que le CliC ? On ne lui rend pas totalement justice en disant que c’est un préampli numérique ou un serveur. Il vaut mieux le voir comme une unité complète qui canalise vers elle les radios sur internet et les fichiers de musique depuis toutes sortes de sources, dont les réseaux avec ou sans fil, les clés USB, lecteurs de CD et même les sources analogiques…"

Lire la suite

European HT Receiver 2011-2012Pioneer VSX-921

European HT Receiver 2011-2012 - Pioneer VSX-921

"Dans l’univers Home Cinéma moderne, les perfectionnements et la connectivité sont aussi importants que la qualité de l’image et du son. Le VSX-921 excelle dans ces domaines. Il combine quatre entrées HDMI compatibles 3D avec le transfert à la norme DLNA de contenus audio HD à travers un réseau filaire, internet radio ou le téléchargement de musique via AirPlay…"

Lire la suite

European Blu-ray Player 2011-2012Sony BDP-S780 (Produit en vente dans nos magasins)

European Blu-ray Player 2011-2012 - Sony BDP-S780

"Premier lecteur Blu-ray de Sony à bénéficier de processeurs intégralement Sony, le BDP-S780 fait son entrée en apportant un nouveau niveau de performances pour un prix d’entrée de gamme. Les superbes images qu’il délivre doivent beaucoup au procédé « image engine » propre à Sony et un navigateur pour une base de données de programmes en ligne vient l’agrémenter. Le lecteur convertit les films 2D vers la 3D et propose la compatibilité DLNA pour transmettre des contenus vers des réseaux sans fil ou câblés. Le temps de chargement très rapide est un cadeau, même pour le lourd Blu-ray Disc Java. Le lecteur accepte aussi les disques de musique CD et le SACD. Prêt pour Skype et équipé d’un navigateur Web basique intégré, le BDP-S780 ouvre un monde nouveau de spectacles à domicile."

European Best Buy TV 2011-2012Samsung UE40D6500

European Best Buy TV 2011-2012 - Samsung UE40D6500

"Le téléviseur Samsung UE40D6500 offre à un prix étonnant le meilleur pour les fonctions, la qualité et la présentation. Il comprend un rétro-éclairage par diodes LED en périphérie, une connectique DLNA et est prêt pour un réseau sans fil. Les fonctions Smart TV ouvrent l’accès à un nouvel univers de jeux en ligne et d’applications pratiques telles que Skype et les médias sociaux…"

Lire la suite

European Plasma TV 2011-2012Panasonic VIERA TX-P50VT30

European Plasma TV 2011-2012 - Panasonic VIERA TX-P50VT30

"Le haut de gamme des téléviseurs Plasma apporte une armada de technologies qui offrent ensemble une qualité d’image à couper le souffle, autant en 2D qu’en 3D. Le spectateur bénéficie d’un niveau de noir écrasant, d’un contraste stupéfiant et de couleurs naturelles. Les mouvements rapides apparaissent à la fois précis et doux…"

Lire la suite

European Video Projector 2011-2012JVC DLA-X7

European Video Projector 2011-2012 - JVC DLA-X7

"Pour vous trouver totalement immergé dans le monde de la 3D, il vous faut une grande image et le DLA-X7 de JVC le fait en venant partager votre séjour. Ce projecteur D-ILA est l’un des tous premiers à obtenir la certification THX 3D revendiquant un contraste natif de 70 000 et une luminosité de 1 300 lumens ANSI…"

Lire la suite

La vidéo-projection plus vraie que nature avec le Mitsubishi HC 9000D, vidéo-projecteur Full HD 3D

Mitsubishi HC9000D Noir vue de 3/4
Mitsubishi HC9000D Noir vue de 3/4

Le Mitsubishi HC9000D Full HD 3D vous offre LA nouvelle dimension dans vos « Emotions Cinéma ». Elle vous projette au cœur de l’action. Le frisson de la 3ème dimension est une expérience Home Cinéma incomparable.
Venez découvrir cette expérience dans notre magasin de Saint-Lazare, et « en Live » vous vous immergerez dans un spectacle incroyable et dans des conditions de confort insoupçonnables.

Le Mitsubishi HC9000D Full HD 3D, dernier-né d’une longue lignée, est un vidéo-projecteur 3D remarquable sur bien des points !
C’est d’abord un magnifique projecteur Home Cinéma qui offre des performances en termes de colorimétrie, de naturel des images, de fluidité de l’action… qui dépassent nombre de réalisations concurrentes !
Mais c’est surtout un vidéo-projecteur 3D capable de vous immerger véritablement dans le spectacle. Imaginez-vous, simplement, au cœur le film avec une action en relief sur 3 mètres de base. La sensation du « plaisir cinéma » s’en trouve tout simplement révolutionnée.

La 3D Full HD et le Mitsubishi HC9000D
Comment ça marche ? Votre cerveau recrée naturellement une image en 3D. Il fusionne les images captées individuellement par les yeux pour en faire une seule et unique image tridimensionnelle.

Le Mitsubishi HC9000D Full HD 3D recourt, pour recréer la 3D à une technologie très récente ; l’utilisation d’un obturateur électronique. Les lunettes et le projecteur se complètent et se synchronisent parfaitement. Les lunettes 3D (EY-3DGS-1U) sont équipées d’obturateurs s’ouvrant et se refermant alternativement de façon séquentielle à très haute vitesse (rapidité imperceptible pour l’œil humain). En synchronisation avec ces lunettes, les images 3D correspondantes sont projetées sur l’écran. Le spectateur ne perçoit qu’une seule et même image tridimensionnelle.
Cette toute nouvelle technologie en 240 Hz permet de doubler le nombre d’images traditionnellement diffusées à 120 Hz pour passer ainsi à 240 images par seconde. Les contenus 3D sont ainsi reproduits avec une extrême fluidité.

Le Mitsubishi HC9000D Full HD 3D utilise des panneaux SXRD (panneaux LCD réflectifs d’origine Sony), ce qui est une grande première chez Mitsubishi. La technologie SXRD garantit l’obtention d’images fluides, aux couleurs intenses comme au cinéma. En effet, la structure du panneau améliore la luminosité, le contraste de l’image et sa vitesse de reproduction. Les contours de l’image paraissent en même temps bien plus nets car la distance entre chaque Pixel a été fortement réduite. Un autre point fort du nouveau panneau SXRD se dévoile à la restitution de mouvements rapides : avec un temps de réaction de seulement 2 millisecondes, les mouvements rapides ou les changements de couleur gagnent eux aussi en fluidité.

Le Processeur HQV haute performance calcule les mouvements de l’image par une technique d’analyse vectorielle. En faisant appel à l’image précédente et à la suivante, il calcule une image intermédiaire, ce qui donne de la fluidité et de la précision aux mouvements. Selon la source diffusée, le logiciel traite une somme d’images pouvant représenter jusqu’au quadruple du nombre d’images existantes. Il est ainsi possible de projeter des images plus authentiques et réalistes pour augmenter votre plaisir de regarder un film comme au cinéma.

Des technologies avancées de gestion des couleurs permettent l’ajustement individuel de chaque couleur. Elles s’ajoutent à d’autres innovations telles que le « Filtre Cinéma » pour optimiser la représentation du vert. Conjuguées, ces techniques permettent d’obtenir un rendu et une qualité qui n’a rien à envier au cinéma professionnel.

Avec un rapport de contraste impressionnant, le Mitsubishi HC9000D Full HD 3D produit des images avec un niveau de contraste très élevé et le nouveau processeur optique réduit de façon significative la perte de lumière durant le traitement. L’ouverture de l’iris en 18 pas peut être ajustée manuellement, améliorant sensiblement la qualité de reproduction des noirs. Lorsque l’iris est fermé, le contraste atteint la mesure exceptionnelle de 150.000:1.

La Flexibilité de l’installation est complète. La fonction  « lens shift » vous donne une grande marge de manœuvre dans le décalage optique : sur le plan vertical, le décalage peut aller à 100 %, sur le plan horizontal jusqu’à 45 %.

Le Mitsubishi HC9000D Full HD 3D est disponible en deux finitions « luxe » noir ou blanc laqué.

Mitsubishi HC9000D Blanc vue de 3/4

Ce qu’en pense la presse et les sites web spécialisés :
– AVcesar.com :
« En définitive, le Mitsubishi HC9000D offre un des meilleurs rapport qualité/prix du marché avec une excellente dynamique, un contraste et une luminosité très performants qui permettent « d’arroser » une large taille d’écran sans nécessite d’utiliser le mode lampe haut. »
Lire le test de AVcesar.com

– HiFi Video (Avril 2011) :
« Les modifications techniques du HC9000 ont été bénéfiques et il relève le défi de la 3D avec classe et efficacité. Il nous semble bien placé pour devenir une référence dans la vidéoprojection 3D, comme ses prédécesseurs le sont devenus dans la vidéoprojection 2D. »

– Les années Laser (mai 2011) :
« La nouvelle référence à ce niveau de prix… On a pas mal attendu, mais Mitsubishi ne rate pas son entrée dans la petite ronde des vidéoprojecteurs 1080p compatibles 3D. »

Voici ce qu’en pense Christophe du magasin Hifissimo St-Lazare :
– Au déballage :
Notez que l’émetteur de synchronisation 3D et les deux paires de lunettes 3D sont livrés dans un carton séparé (bien vérifier à l’enlèvement de votre Vidéo-projecteur). Cet émetteur peut être fixé sur l’avant du vidéo-projecteur.

– Les réglages sont très complets:
Vous pouvez, entre autre, optimiser les couleurs primaires et secondaires (18), le gamma et les teintes. Attention à ne pas partir dans une exploration effrénée des réglages, vous pourriez facilement dénaturer les résultats. Notez le reset des réglages pour revenir à une calibration « usine » pas si mauvaise que ça. Mais il est certain qu’une calibration « ColorFacts » apporte un grand plus (à ne faire qu’après stabilisation de la lampe, 50/100 heures).
Pour l’iris vous disposez de six positions (variable à 12 pas, fixe, personnel et 3 « usine »).

– En 2D, le Mitsubishi HC9000D distille une image fluide avec de très beaux détails et des noirs très profonds. Les arrières plans sont très « propres » et « débouchés », la fluidité respectée. Les couleurs sont superbes et pimpantes.

– En 3D, il est, tout simplement, impressionnant. Vous êtes immergé dans l’action et les « gamers » y trouveront leur compte, on EST dans le jeu.

– Les petits bémols (car il en faut) :
La télécommande est un peu trop directive, il faut bien viser vers l’appareil. Le corps du vidéo- projecteur est un peu massif (comme tous les vidéo-projecteurs de ce niveau de performances), notez un Design très agréable et une remarquable finition très luxueuse.

Dès à présent sur www.hifissimo.com :
– Mitsubishi HC9000D noir
– Mitsubishi HC9000D blanc

Le Mitsubishi HC9000D est en démonstration et en vente à Hifissimo St-Lazare (22 rue de la pépinière 75008 Paris)

HDMI : Historique des différentes versions

Spécifications HDMI

HDMI 1.4

  • Connectivité Réseau intégrée : le HDMI 1.4 prévoit un canal spécifique réseau Ethernet haut débit. Si un des équipements 1.4 est relié à un réseau, alors tous les autres appareils HDMI 1.4 connectés en HDMI disposeront également de la connexion réseau.
  • Canal Retour Audio : la possibilité pour un téléviseur muni d’un tuner numérique d’envoyer les données audio à un amplificateur 1.4 connecté en HDMI.
  • Vidéo 3D par HDMI : définie les protocoles pour les principaux formats vidéos 3D, prêt pour les jeux et le home cinéma en 3D dans le futur.
  • Résolution vidéo 4K x 2K : Le HDMI 1.4 prévoit le support des plus hautes résolutions jusqu’à 4096 x 2160, déjà prêt pour les écrans de prochaine génération.
  • Espaces colorimétriques supplémentaires : le 1.4 permet l’usage des modèles de couleur utilisés en photo numérique et en infographie : sYCC601, Adobe RGB et AdobeYCC601.
  • Connecteur Micro HDMI : Un nouveau connecteur, plus petit que le mini-HDMI est prévu pour les appareils portables très petit (téléphones….), avec les même caractéristiques que la prise normale.
  • Système de Connexion automobile : De nouveaux connecteurs et câbles sont spécifiquement dédiés à une utilisation embarquée de la HD (automobile ou autre).

HDMI 1.3

  • Support des nouveaux formats audio HD : DTS HD, Dolby ® True HD, Dolby ® Digital Plus.
  • Possibilité de codage des couleurs sur 48 bits maxi pour les 3 couleurs (au lieu de 24) appelée « Deep Color » :
  • augmentation du nombre de nuances dans les couleurs.
  • Fonction « lip-sync » pour une synchronisation automatique de l’image et du son.
  • Possibilité de Connecteur miniature ( type C ) pour les futures utilisations HDMI sur produits nomades.
  • Possibilité de support du standard xvYCC : augmentation du nombre de couleurs possible ("Gamut étendu")
  • Création de 2 catégories de câbles :
  • Catégorie 1 : 1080i maximum (idem version précédente) correspond à une fréquence pixel max de 75MHz
  • Catégorie 2 : 1080p avec codage des couleurs plus détaillé (jusqu’à 48bits), fréquence pixel jusqu’à 340MHz

HDMI 1.2

  • Support de l’audio SACD

HDMI 1.1

  • Support de l’audio DVD-AUDIO (PCM 192kHz/24 bits 2 ch, PCM 96/24 8 ch)
  • Description du 1080p (mais pas obligatoire)

HDMI 1.0

    Version initiale :
  • Spécification Vidéo basée sur DVI 1.0. 480i/p, 576i/p, 720p, 1080i
  • Audio : Dolby ® Digital, Dolby ® Digital EX, DTSTM, DTSTM ES, DTSTM 96/24, PCM 96/24 2ch.

HDMI 1.4 & compatibilité

La nouvelle spécification HDMI 1.4 définie 2 nouveaux câbles :

  • Cable HDMI 1.4 « Standard » AVEC réseau
  • Cable HDMI 1.4 « High speed » AVEC réseau

Leur usage est obligatoire pour assurer le fonctionnement de l’une des nouvelles fonctionnalités des équipements HDMI 1.4: la liaison réseau intégrée. Toutes les autres fonctionnalités fonctionneront avec un cable HDMI 1.3 (retour audio, 3D, 4K, nouveaux espaces couleur). Donc, encore plus qu’avant, il n’est pas suffisant d’indiquer « HDMI 1.4 », seule une description des fonctionnalités assurées montrera les fonctions proposées par un appareil HDMI 1.4

Source : Real Cable – France Marketing

HD-Ready, Full-HD, HDTV, y voir plus clair

Depuis le 1er décembre 2008, deux nouvelles appellations sont apparues : « HDTV » et « HDTV 1080p« .
Elles concernent les téléviseurs équipés pour recevoir les chaines haute définition de la TNT-HD et constituent donc un gage de sécurité pour l’acheteur souvent perdu au milieu des technologies et abréviations.

Quelle est la différence entre ces deux appellations ?

HDTV
 HDTV signifie que le téléviseur a une résolution native d’au moins 720 points par ligne. 

 

 

hdtv1080p
 HDTV 1080p signifie que le téléviseur offre une résolution native d’au moins 1920 x 1080 points.

 

 

Que voulaient dire les anciennes appellations ?

« Compatible Haute Définition »
Cette appellation signifiait que le téléviseur pouvait afficher les signaux haute définition (720p et 1080i/p)

hdready
L’appellation « HD-Ready » impliquait trois conditions :
– Le téléviseur devait avoir une résolution minimale de 720 lignes
– Il devait être capable de recevoir les formats vidéo HD 720p et 1080i
– Il devait posséder une interface compatible HDCP (comme l’HDMi), permettant la protection des contenus.
(Une entrée DVI peut être compatible HDCP, mais ce n’est pas systématique, loin de là, il conviendra donc de vérifier cela avec le fabricant)

 

fullhd

L’appellation « Full HD » signifiait que le téléviseur avait une résolution native d’au moins 1080 lignes.

 

 

Comme on peut le constater, ces anciennes appellations ne garantissaient en rien la réception des chaînes numériques de la TNT, et encore moins celles diffusées en haute définition (TNT-HD) ! Ces appellations ont été retirées de toutes nos fiches produits sur lesquelles elles figuraient.

Concrètement, sur nos fiches produits, vous rencontrerez deux principaux cas de figures :

1) Les téléviseurs équipés de tuners TNT-HD (Mpeg 2 & 4) comportent l’appellation « HDTV » ou « HDTV 1080p » suivant leur résolution. La mention du tuner TNT-HD figure clairement, ainsi que la résolution du téléviseur.

2) Les modèles équipés de tuner TNT classique (Mpeg 2 seulement) comportent l’appellation TNT ainsi que leur résolution native.

 

Philippe Canat – © Hifissimo – 2008

Comment choisir son écran de projection

Ecran de projection
Il existe quatre grandes familles d’écran :

  • Les écrans mat
  • Les écrans réfléchissants ou « à gain »
  • Les écrans pour la projection par l’arrière
  • Les écrans trans sonores.

Avant toute chose, il me faut tuer une idée reçue :
il n’y a pas de piles dans un écran ! Un écran ne peut pas fabriquer de la lumière ! Et donc croire qu’un écran « à gain » ajoute du gain, ou de la puissance, est une pure idiotie !

En fait, l’écran à gain ne renvoie pas plus de lumière qu’il n’en reçoit, il la concentre. Il la prend sur les bords et la concentre… au centre. C’est d’ailleurs ces toiles là qui sont responsables du phénomène de point chaud qu’on attribue à tord aux projecteurs.

Le gain d’un écran, c’est la différence entre le point le plus lumineux et le point le plus sombre. Une toile à gain de 1 renvoie la même quantité de lumière en tous ses points. La différence entre les bords et le centre est négligeable. La toile est un peu comme une feuille de papier. Elle réfléchit la lumière dans toutes les directions avec la même intensité.

L’écran a gain de 10, à l’inverse, renvoie dix fois plus de lumière en son centre que sur ses bords. De plus, il réfléchit la lumière dans une direction qui dépend du type de toile. Donc vous savez maintenant ce que le mot « gain » veut dire : c’est l’écart de lumière entre les bords et le centre de la toile.

Chez Dalite, par exemple, le Video Spectra renvoie la lumière dans la direction opposée à son point d’origine, comme une balle de billard. Leur toile High Power, à l’inverse, renvoie la lumière dans la même direction que son point d’origine. Pour choisir un des ces types de toiles, on tient compte de l’emplacement du projecteur par rapport à l’axe de la toile. Si les spectateurs et le projecteur sont du même coté de l’axe (donc projecteur au sol), on choisira une toile High Power, car la réflexion se fera vers le bas, vers les spectateurs, alors qu’elle se ferait vers le plafond avec une toile vidéo spectra. Et inversement si l’écran est placé au plafond, donc de l’autre coté de l’axe. Si dans ce cas on utilisait une toile High Power, alors la lumière serait réfléchie vers le plafond, et les spectateurs en perdraient sa puissance, en raison de la forte directivité de la toile.

Choisir un écran avec gain, c’est concentrer la lumière en son centre, c’est donc fabriquer un point chaud, et c’est également renvoyer la lumière dans une certaine direction, qu’il ne faut pas se tromper de choisir. C’est aussi détériorer la façon dont les différents spectateurs voient l’image : les gens sur les cotés du canapé verront moins de lumière que les gens assis au centre.

Vous aurez compris qu’un écran avec gain doit être utilisé pour répondre à des cas particuliers – si on ne peut pas faire le noir total, par exemple – et que le contraste manque cruellement. A l’inverse, chaque fois que c’est possible, la toile mat est de loin le choix recommandé, car elle ne présente aucun des défauts des toiles avec gain, et préserve un parfait équilibre des couleurs.

En conclusion, je préfère toujours conseiller les toiles sans gain quand l’angle de vision n’est pas trop fort, et quand on peut faire le noir. Le contraste est certes un peu moindre, et c’est pour cela que les écrans à fort gain sont souvent suggérés pour aller avec les projecteurs de faible puissance, mais ceci est un stratagème qui a une influence néfaste sur la qualité. Quand la lumière est la même en tous points, quand on choisit donc une toile mat, on obtient un résultat plus proche de celui d’une salle de cinéma.

Un mot sur les toiles trans-sonores. Ce sont des toiles percées de petits trous qui laissent passer le son, et qui permettent de placer la voie centrale, voire même les trois enceintes frontales, derrière l’écran. Raisonnons un instant. Les trous en questions représentent environ 30% de la surface totale, et laissent donc passer 30% de la lumière. Il faut donc accepter l’idée que 30% de la puissance de votre projecteur va être totalement perdue ! Quand on voit le prix des projecteurs, et les sommes qu’il faut dépenser pour s’offrir une machine puissante, je pense qu’on doit regarder à deux fois avant de se payer la fantaisie d’un écran trans sonore. Autant dire qu’il faut l’utiliser en dernier ressort, quand on ne peut pas faire autrement…

Maintenant que vous savez quelle toile convient à votre besoin, vous vous demandez évidemment ce qui distingue une marque d’une autre ! Ce point me rappelle une anecdote. Il y a quelques années, la marque Dalite (une des deux meilleures marques au monde avec Stewart) a embauché un chimiste. Celui ci expliquait que lorsqu’il est arrivé dans cette société, il s’est demandé pourquoi diable des fabricants de toile d’écran avaient besoin d’un chimiste. Puis, au bout de quelques mois, il s’est demandé pourquoi ils avaient attendu si longtemps pour en embaucher un !

On peut projeter une image sur un mur blanc, sur une toile cirée, sur du tissu acheté au mètre. Mais la colorimétrie n’est pas respectée. Les blancs sont un peu jaune, les rouges tirent sur l’orange…bref une toile n’est pas juste un bout de tissu, en fait. C’est une matière composée de micro particules, étudiée avec soin pour réfléchir la lumière avec le moins de déformations possibles, le moins de changement entre la couleur originale et la couleur « reproduite », avec, vous l’avez lu plus haut, la même uniformité, ou la directivité voulue. Et puis il y a le coté mécanique. Avec une toile de qualité moyenne, avec une marque bas de gamme, avec un modèle trop bon marché, les bords ont tendance à rebiquer comme la toile cirée de votre cuisine, ou pire, ça sent le plastique !

Aussi, là encore, il n’y a pas de miracle :la qualité se paye, et on en a toujours pour son argent ! mais je veux attirer votre attention sur le fait qu’un écran, on le garde de longues années,aussi, il ne faut pas raisonner en dépense, mais en investissement.

Enfin, pour que cette fiche soit complète, il faut parler des toiles mécaniques, électriques, et tendues. Là, il n’y a pas grand chose à dire, certes, sinon que cela dépend de votre environnement. Si votre écran se trouve devant une fenêtre, une porte, et que vous le montez et le descendez tout le temps, il vaut mieux aller vers un écran électrique. Mais si, par contre, vous consacrez une pièce à votre installation Home Cinéma, il n’y a rien de mieux qu’une toile tendue, ou encore appelée trampoline.

Jean-Patrick Grumberg

Agrandir la taille de projection

Votre salle Home Cinéma n’est pas assez longue et donc l’image de votre vidéo projecteur n’est pas aussi grande que vous le voudriez ?

Voici un truc de pro à faire vous même :

  • fixez votre projecteur le long du mur du fond,à environ 1 mètre du sol (il y a des supports qui permettent cela)
  • faites le pointer vers le plafond.
  • installez au plafond, avec un angle de 45°, un miroir qui pointe vers l’écran. Vous aurez commandé à votre vitrier un miroir spécial dont la couche réfléchissante se trouve sur la surface, et non pas dessous.

piece virtuelle

Vous aurez ainsi gagné le 1.5 m qui vous manque pour avoir enfin une image à la dimension de vos souhaits, et ce sans aucune perte de qualité !

Jean Patrick Grumberg

© Hifissimo 2002
Toute utilisation ou reproduction est soumise à autorisation. (qu’on ne vous refusera très probablement pas)