La TV 4K ou Ultra-HD, en savoir plus

DE LA SD A L’UHD

Depuis 2006 (eh oui, déjà !), nos yeux s’étaient habitués aux superbes images Full HD dont la définition de 1920 x 1080 pixels quintuplait par rapport au standard SD 720 x 576 pixels utilisé jusqu’alors. L’augmentation de la qualité technique des dalles conjuguée avec la chute progressive des prix a fait de la Full HD un marché de masse.

C’est pourquoi les constructeurs, après plusieurs années d’expérimentations techniques, se sont mis d’accord le 17 octobre 2012 pour officialiser la norme Ultra HD. Non seulement les téléviseurs UHD affichent une résolution de 3840 x 2160 pixels, soit 4 fois celle de la Full HD, mais ils sont capables de gérer un nouvel espace colorimétrique et de nouveaux formats d’encodage comme le H.265 HEVC.

La densité très supérieure de pixels (quelque 8,3 millions) et donc leur très petite taille sur une dalle UHD par rapport à une dalle Full HD fait que l’œil ne décèle pratiquement plus la structure « en point » de l’image. L’UHD, outre la résolution accrue, permet donc d’une part d’augmenter la taille des écrans sans perte apparente de netteté, et d’autre part de se rapprocher beaucoup plus près de la dalle sans fatiguer la vue et surtout permet au téléspectateur une sensation visuelle agréable d’IMMERSION ACCRUE DANS L’IMAGE.

Différences de résolutions SD, HD, 4K

(Source image : cnetfrance.fr)

NE PAS CONFONDRE !

Comme toute technologie naissante (voir les débuts de la Full HD et son corollaire HD Ready), les constructeurs entretiennent plus ou moins volontairement la confusion sur certaines appellations.

Ainsi la dénomination 4K correspond au « cinéma numérique » professionnel, elle remplace progressivement le tournage argentique 35 mm, et offre une définition de 4096 x 2160 pixels avec un ratio image de 1.90 contre 1.77 pour l’UHD. Seuls quelques vidéoprojecteurs sont compatibles avec cette norme. Bien que l’appellation sonne mieux à l’oreille et soit plus facilement mémorisable, elle ne concerne donc pas les produits grand-public destinés à la diffusion de sources Ultra Haute Définition.

QUE VOIR EN UHD ?

Il faut bien convenir que les heureux possesseurs d’écran UHD n’ont, à ce jour, pas grand-chose pour exploiter de façon optimale les 8,3 mégapixels de leur dalle. Autrement dit, les sources UHD natives, c’est-à-dire produites à la résolution 3840 x 2610 se résument à des films commercialisés sur les plateformes VOD des constructeurs, ainsi que les fichiers issus de caméscopes (SONY FDR-AX100) ou d’appareil photo hybrides (PANASONIC DMC-GH4). On peut s’attendre également à la normalisation prochaine du Blu-Ray UHD. Pour ce qui concerne la diffusion hertzienne de chaines TV en TNT UHD, les premières émissions expérimentales à la norme DVB-T2/HEVC ont commencé sur Paris à l’occasion du tournoi de Roland Garros.

En attendant, les téléviseurs UHD sont équipés de fonction d’up-scaling permettant d’améliorer l’affichage des sources HD conventionnelles telles que Blu-ray ou TNT-HD.

S’EQUIPER DES A PRESENT ?

Nous l’avons dit en préambule, le parc des téléviseurs Full HD s’est constitué depuis 8 ans. Compte tenu des enjeux industriels colossaux et des investissements consentis, il y a fort à parier que les constructeurs, éditeurs et diffuseurs uniront leur effort pour alimenter rapidement les écrans en source UHD pour pérenniser cette technologie. Partant, il serait peu judicieux de ne pas renouveler, si l’occasion s’en fait sentir, son vieux téléviseur HD par un modèle UHD, quitte à patienter deux ou trois ans avant d’apprécier les joies de l’Ultra Haute Définition !

QUEL MODELE CHOISIR ?

Tout dépend de ce que vous voudrez privilégiez voici donc quelques conseils pour vous guider. Bien sur d’autres critères peuvent motiver votre choix

La taille de l’écran :
Avec les définitions actuelles, la taille des pixels n’est pratiquement plus visible. La dimension de votre téléviseur ne dépend plus que de ce que vous êtes prêt à installer dans votre salon et de votre « téléphagie ». Si c’est pour regarder le journal de 20 H et la météo ce n’est peut être pas la peine de vous offrir un 65 pouces. Par contre si vous êtes avide de retransmissions sportives, de documentaires ou de cinéma un grand écran s’impose.

La qualité de l’image :
Contrairement à ce que beaucoup pensent ce n’est pas seulement la dalle qui fait la qualité de l’image, en tout état de cause il n’y a plus que 4 ou 5 fabricants de dalles, donc quelque soit la marque du téléviseur que vous choisissez celle ci est issue de l’un de ces fabricants. Le traitement vidéo de l’image est tout aussi important et dans ce domaine les constructeurs rivalisent pour vous offrir les meilleures performances possibles. Aujourd’hui la plupart des téléviseurs offrent de bons contrastes, de bonnes colorimétries les points qui peuvent encore s’avérer parfois faibles sont la fluidité et le rétro éclairage.

La qualité du son :
Sur ce critère il en va de l’épouvantable au moins pire. Pas de miracle, sur un téléviseur à écran plat et ultra fin se surcroît, il est impossible de mettre des hauts parleurs de taille raisonnable et un caisson. Donc si vous souhaitez une qualité sonore au niveau de la qualité de l’image il faudra prévoir un système de reproduction sonore extérieur (barre de son, enceintes externe, home cinéma…)

Le design :
Avec des bords ultra fins, il ne reste plus guère que le pied du téléviseur pour distinguer 2 modèles, les constructeurs ont donc sorti des télés incurvées. Il est vrai que cela permet de se différencier de la concurrence mais au-delà de cet aspect ces écrans offrent aussi un meilleur confort visuel et si on les regarde d’assez prêt une meilleure immersion.

Les plus :
Les téléviseurs actuels s’ouvrent vers le monde extérieur, ils se connectent à internet, vous permettent d’interagir sur les réseaux sociaux, ils se connectent à votre smartphone et votre tablette et partagent les contenus, offrent des jeux vidéo, vous permettent de personnaliser vos programmes et bien d’autres choses encore.

>> Voir les téléviseurs 4K / Ultra-HD sur Hifissimo.com

Laurent B et Bruno P. – Hifissimo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string TldkKO to the field below: