Nouveauté Sonos 2012 : le SUB



Sonos SUB
Sonos Sub

Un son renversant . Un design original . Une installation en un clin d’œil :

Écoutez intensément :
Emplit la pièce d’un son profond et infini à travers lequel vous ressentez l’intensité de chaque note. Vous n’entendrez pas seulement la différence qu’offre notre caisson de basse sans fil, vous la vivrez jusqu’au plus profond de votre être.

Le son, oui ; les vibrations, non.
Deux haut-parleurs à annulation de forces positionnés face à face font que le son et l’énergie émanant de la musique sont pleinement exprimés, sans aucune vibration du caisson.

Sonos Sub
Sonos Sub

Installation en un clin d’œil :
Pas de câble. Pas de programmation. Appuyez sur un bouton, suivez les instructions simples qui s’affichent sur votre Controller et le système règle automatiquement les paramètres audio pour équilibrer parfaitement votre SUB et le composant Sonos associé afin de vous offrir une expérience d’écoute optimale.

Emplacement au choix :
Parce qu’il est sans fil et qu’il est conçu pour fonctionner parfaitement à l’horizontale ou à la verticale, vous pouvez placer le SUB où bon vous semble dans la pièce, même couché (à plat) sous un canapé.

Accédez à la musique du monde entier :
Musique illimitée via les services de musique en ligne les plus connus :

Sonos propose plus de 100 000 stations de radio (par Internet), émissions et podcasts, le tout gratuitement. Et vous pouvez y accéder sans allumer votre ordinateur. Vous pouvez rechercher des stations dans la liste ou taper les lettres identifiant une station, ou encore saisir le nom d’un présentateur radio que vous appréciez tout particulièrement.

Musique illimitée via les services de musique en ligne les plus connus :
Sonos fonctionne parfaitement avec Songl, Aupeo!, Deezer, iHeartRadio, JUKE, Last.fm, MOG, Pandora®, Rdio®, Rhapsody®, SiriusXM™ Internet Radio, Spotify®, Stitcher SmartRadio(tm), Tuneln, Wolfgang’s Vault®, WiMP et les produits disponibles en téléchargement depuis tous les services offrant des pistes sans DRM. (La disponibilité des services varie selon la région.)

De la musique sans passer par un ordinateur :
Accédez instantanément à des millions de chansons et à des dizaines de milliers de stations de radio (par Internet), et ce, sans extraction, téléchargement ou mise en route d’un ordinateur. Sonos se connecte directement à ces services sur Internet puis diffuse la musique dans les pièces de votre choix.

Écoutez de la musique sur votre ordinateur dans toutes les pièces :
Écoutez de la musique stockée au maximum sur 16 PC, Mac ou périphériques NAS (Network Attached Storage) de votre réseau domestique, avec prise en charge des formats audio les plus connus, de iTunes® à MP3.

Écoutez la musique qui se trouve sur un iPod ou un iPhone :
Placez sur une station d’accueil, chargez et écoutez de la musique sans fil depuis un iPod ou un iPhone avec le SONOS DOCK.

Autres fonctions intéressantes :
Connectivité Internet facile pour les autres produits dans votre maison :
En cas de connexion sans fil à un BRIDGE ou à un autre lecteur, vous pouvez utiliser le port Ethernet situé au dos de votre SUB pour fournir une connectivité Internet standard à votre boîtier décodeur, votre magnétoscope numérique, votre console de jeu ou votre lecteur NAS.

Contrôlez tout depuis votre smartphone, votre tablette et plus :
Contrôlez toute votre musique et toutes vos pièces avec votre smartphone Android™, votre iPhone®, votre iPod touch® et votre iPad™ :

Grâce aux applications gratuites Sonos Controller pour Android, iPhone et iPad, vous pouvez contrôler vos lecteurs ainsi que les titres disponibles sur Internet et sur votre ordinateur, du bout des doigts. Téléchargez les applications gratuitement sur l’iTunes App Store ou sur l’Android Market™.

Contrôle multi-pièces intégré :
Si vous disposez de plusieurs lecteurs, vous pouvez contrôler la programmation musicale pour chaque pièce de votre domicile, où que vous vous trouviez dans la maison. SONOS CONTROL n’est pas lié à un lecteur spécifique. Vous pouvez donc utiliser n’importe quel CONTROL pour gérer la musique et le volume.

Recherchez et écoutez en un instant vos morceaux favoris :
Recherchez des titres et des stations, choisissez votre musique et contrôlez le volume dans toutes vos pièces, où que vous vous trouviez dans la maison.

Connectivité sans fil :
Les tablettes et smartphones Android, l’iPhone, l’iPod touch et l’iPad se connectent à votre système Sonos via votre réseau Wi-Fi domestique.

Sonos Controller pour Mac ou PC inclus :
Transformez chaque ordinateur fixe ou portable Mac ou PC de votre maison en Controller. Le logiciel est fourni gratuitement avec chaque lecteur.

Sonos CONTROL dédié (vendu séparément) :
Bénéficiez d’une capacité de contrôle accrue grâce à un SONOS CONTROL à écran tactile dédié muni de boutons instantanés dédiés et d’une batterie à grande autonomie.

Sonos Sub, Play:3, Play:5 et Connect

Musique sans fil multi-pièces avec SonosNet :
Fonction sans fil intégrée :

Le SUB peut être placé n’importe où et diffuse de la musique dans n’importe quelle pièce de votre maison, sans fil. Les lecteurs et les Controllers établissent leur propre réseau maillé sans fil sécurisé, qui délivre la porté étendue et les performances supérieures dont vous avez besoin pour diffuser de la musique partout dans votre maison.
NOTE: pour commencer, vous devez raccorder un lecteur ou un BRIDGE à votre réseau (box ADSL ou routeur) à l’aide d’un câble Ethernet standard.

Technologie de réseau maille sans fil SonosNet :
Fournit une couverture dans toute la maison, assure une lecture synchronisée de la musique et évite les sources d’interférence sans fil. Tout en incorporant la technologie sophistiquée MIMO (entrée multiple, sortie multiple), SonosNet utilise conjointement plusieurs antennes et radios pour doper l’intensité du signal et atteindre des emplacements distants.
Fonctionne avec n’importe quelle combinaison de lecteurs Sonos
Compatible avec toutes les générations précédentes de lecteurs Sonos, CONTROL et BRIDGE

Lecture de chansons différentes dans des pièces différentes :
Écoutez une station de radio dans votre chambre, diffusez les titres d’un service de musique dans la cuisine et écoutez une chanson de votre bibliothèque musicale dans le salon, simultanément.

Lecture de la même musique dans plusieurs pièces, de façon parfaitement synchronisée :
Lit la même musique dans des pièces différentes, simultanément, sans écho ni décalage. Vous pouvez ajouter des pièces dans votre groupe de pièces, ou en retirer, en bénéficiant toujours d’une parfaite synchronisation.

Structure simple à installer et à étendre :
Installation simple :

Pas besoin d’être un expert technique. Placez un SUB dans une pièce où vous voulez diffuser de la musique, branchez-le et savourez. Connectez un SUB ou un BRIDGE (vendus séparément) à votre routeur pour accéder à tout un monde musical sur Internet. Le logiciel d’installation du système Sonos affiche des instructions simples à l’écran sur n’importe quel SONOS CONTROL. Il vous suffit d’appuyer sur quelques boutons, et en un rien de temps, la musique est diffusée dans toute la maison.

Système sans fil extensible :
Étendez votre système de musique sans fil pièce par pièce. Ajoutez des SUB sans fil dans votre maison et appréciez la véritable musique multi-pièces.

Simple à déplacer :
Le SUB est si petit que vous pouvez facilement le déplacer dans le jardin, sur la terrasse ou dans une autre pièce. Il vous suffit de le prendre, de le brancher et en avant la musique !

Mises à jour logicielles automatiques : Sonos n’en finit pas de s’améliorer !
Nouvelles fonctionnalités et nouveaux services de musique fournis automatiquement et gratuitement :
Le système Sonos continue de s’améliorer grâce à de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux services de musique. Une fois le système Sonos enregistré, Sonos vous informe automatiquement lorsque des mises à jour logicielles sont disponibles. Vous appuyez sur un bouton et votre système se met à jour lui-même.

Sonos Sub fonctionne avec tous les composants Sonos amplifiés : CONNECT:AMP/ZP120/ZP100 ; PLAY:5/ZonePlayer S5 ; PLAY:3.

Sonos Sub sera disponible dès le 19 juin.


Voir la fiche produit

Jusqu’au 26 juin 2012, réglez en 10 fois sans frais avec Hifissimo

Jusqu’au 26 juin 2012 inclus

Réglez en 10 x SANS FRAIS

avec

logo Franfinance

Pour commander :
Appelez nos conseillers : 01 70 36 85 15
– Passez dans nos magasins.

ou bien directement en ligne :

– Saisissez le code « 10xsansfrais » dans le champ commentaires de votre commande.
– Sélectionnez le mode de règlement « virement ».
– Un conseiller vous recontactera rapidement pour finaliser votre dossier de crédit gratuit.

– Opération valable pour toute commande d’un montant supérieur à 500€, hors produits de la rubrique « Bons Plans »

Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Exemple (hors assurances facultatives) : Pour un achat de 1000 € correspondant au montant total du crédit, vous réglez 10 mensualités de 100€. TAEG fixe 0 %. Taux débiteur fixe 0%. Montant total dû : 1000€. Coût du crédit : 0 €. Coût du crédit à la charge du vendeur. Coût de l’assurance (s’ajoute à la mensualité) : 2 pour DIM, 3 pour DIM+PE et 3.25 pour Senior*.

* Offre valable du 23/05 au 26/06/2012, sous réserve d’acceptation de votre dossier de crédit affecté par FRANFINANCE (RCS Nanterre 719 807 406) – Intermédiaire en assurances – n° ORIAS 07 008 346 – Assurance souscrite auprès d’AXA France Vie. Hifissimo est intermédiaire de crédit non exclusif de FRANFINANCE. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la date de signature du contrat de crédit. Conditions au 01/04/2012.

Compte rendu d’écoute de plusieurs DAC – Partie 2

Introduction :

Suite à mon test de DACs de l’an dernier, les demandes de tests d’autres DAC se sont enchaînées. Il me fallait trouver le temps de le faire, et surtout de choisir les produits les plus pertinents. Je n’ai pas pu tester tous les produits du marché ; il a donc fallu faire un choix cohérent au regard du catalogue de produits d’Hifissimo.
Je le précise à nouveau : ces tests sont subjectifs, et je n’ai aucunement la prétention de détenir la vérité absolue. Les avis exprimés n’engagent que moi, et je suis le premier à affirmer que d’autres avis valent autant que le mien, même s’ils sont divergents.

Les produits testés l’ont été sur mon système, qui a changé entre temps :
– Enceintes Jean-Marie Reynaud Cantabile 10ème anniversaire (réputées pour leur transparence)
– Ensemble d’amplification Naim Nac82 (avec une Hicap) et Nap180
– Lecteur Primare V25 (pour la lecture CD)
– Panasonic DMP-BD10A (pour la lecture Blu-ray)

J’ai décidé pour ce test de retenir les produits suivants :
– L’Atoll DAC200
– Le M2Tech Young
– Le Naim DAC

Tous les tests ont été effectués avec un seul DAC à la fois, sur une période différente, et sur des extraits musicaux et de films (en Blu-ray). Les avis tiennent compte des deux séries de tests.
Voici les comptes rendus :

Atoll DAC200 :

Atoll DAC200
Atoll DAC200

Pour le descriptif du produit, je vous renvoie vers la fiche descriptive du site, qui est très complète.
Chose remarquable, le DAC200 est l’un des produits les plus complets côté connectique, avec pas moins de 6 entrées numériques (3 optiques, 2 coaxiales et 1 AES) en plus de l’entrée USB asynchrone 24 bits/192 Khz. Il dispose également d’une sortie casque et surtout, d’une sortie à niveau variable ou fixe selon votre configuration (si votre budget est un peu court pour investir dans un préampli, c’est le plan parfait).

Lorsque j’ai su qu’Atoll sortait un modèle de DAC supérieur au DAC100, je n’ai pas hésité une seule seconde : je voulais absolument le tester. J’avais eu un excellent souvenir du DAC100, mais je lui reprochais de manquer un peu de fluidité (remarque à relativiser compte tenu du prix du DAC100).
Je voulais donc savoir si Atoll avait corrigé le tir sur un modèle de gamme supérieure. La réponse est arrivée dès les premières secondes d’écoute : C’est Oui !

Le DAC200 va plus loin que le DAC100 sur ce critère, mais pas seulement sur ce seul critère : il est plus défini, plus juste sur les timbres et la scène sonore est bien plus ouverte.

Certes, j’ai connu des lecteurs qui faisaient mieux sur ce dernier critère, mais ils n’étaient pas à 1500 €.
De plus, Atoll n’a pas vendu son âme au diable en sortant le DAC200 : il conserve toujours le côté rapide et droit des produits Atoll, mais il ne tombe pas dans la caricature : l’ensemble reste en permanence agréable à l’écoute.

Le constat a été le même en écoute Homecinéma, que se soit sur des films ou sur des concerts : le côté nerveux et détaillé du DAC200 a fait des merveilles, et sans aucune agressivité, comme cela avait pu être le cas sur le DAC100 (pas sur tous les extraits, je vous rassure).

Enfin, je ne peux pas passer à côté d’un vrai plus à ce prix : la sortie casque.
Etant curieux, et ayant sous la main un casque Grado SR325is, je n’ai pas résisté à faire une écoute au casque. Je n’ai pas du tout été déçu : les qualités du DAC200 évoquées plus haut se retrouvent aussi sur cette sortie.
Si vous disposez d’un excellent casque, et que vous ne pouvez pas investir dans un ampli casque de haut niveau, le DAC200 vous permettra d’en profiter pleinement et sans aucune frustration.

Je voudrais conclure sur ce DAC200 en félicitant nos amis d’Atoll : à 1500 €, réaliser la prouesse de développer un produit Made in France aussi complet, aussi cohérent dans sa restitution sonore, c’est un très bel exploit.

Le DAC100 était déjà une réussite : le DAC200 fait juste mieux partout, avec en plus la sortie variable, l’entrée AES et la sortie casque.

Enfin, concernant l’association avec d’autres maillons, vous ne devriez pas avoir trop de difficultés : sa droiture, et son côté détaillé ne poseront pas de problème particulier. Evitez les systèmes déjà « clairs » sous risque d’avoir une écoute un poil agressive, mais pour le reste, aucune contre indication de ma part.

M2Tech Young :

M2Tech Young
M2Tech Young

Comme pour le DAC200, je vous renvoie à la fiche produit pour le descriptif technique, très bien rédigé.

Je vais plutôt m’attacher au compte rendu d’écoute, subjectif, comme pour le DAC200.
Dès les premières minutes, la première impression que j’ai eue est celle d’un produit dans la lignée du DAC200, avec peut être plus de nervosité et une scène sonore un peu plus large. Ce Young est clairement un produit nerveux, et dans certaines situations, il pourrait engendrer une écoute légèrement agressive. Ce n’est pas bien grave, mais il faut en tenir compte dans votre choix.

Pour ce qui est de la définition, elle est irréprochable, et par rapport à mon lecteur de référence l’apport a réellement été probant : on a enlevé un voile par rapport à ce dernier, et cela, de manière sensible.

La bande passante est tout aussi large que sur le DAC200, avec un grave présent, articulé, un médium précis et un aigu très détaillé, même s’il peut manquer de soyeux, mais j’y reviendrai plus bas.

La scène sonore est aussi un point fort du Young : le placement des instruments est à la fois précis et aéré, et pour un budget de 1000 €, il n’y aucun reproche à faire sur ce point.

Pour ce qui concerne les timbres, ils sont du même acabit que l’excellent DAC200, et on est tout à fait en cohérence avec le tarif du produit. La seule réserve, pour ma part, concerne la fluidité. Je m’explique : j’ai trouvé le Young très nerveux, voire un peu bodybuildé, et sur des morceaux musicaux réclamant de la subtilité, ma sensibilité me ferait plutôt opter pour le DAC200, voir celui de mon lecteur de référence (Primare V25).

Par contre, sur des morceaux plus « rocks », le Young fera des merveilles car sa nervosité ne sacrifie absolument pas la rythmique et la dynamique, et il se peut même qu’il soit supérieur au DAC200.

Malgré ce léger manque de soyeux, on ne peut pas faire de reproche au Young : il est tout fait cohérent dans ce qu’il fait, que ce soit en terme de définition, de justesse, de timbres, de dynamique, mais surtout de sens du rythme. Si je veux caricaturer, je trouve ce produit très « Rock’n Roll », mais sans que cela soit péjoratif.

Il faut juste en tenir compte lors du choix : si vous cherchez un DAC pour apporter de la nervosité à votre système, tout en gagnant en définition et en largeur de scène sonore, le Young doit être impérativement écouté.

Les impressions en écoute musicale ont également été confirmées sur des extraits de films, sauf que la nervosité du Young a été un véritable avantage sur les bandes sons musclées. Le Young est réellemment surprenant et donc à écouter impérativement, quelque soit votre budget !

Un dernier point : M2Tech a développé pour ce DAC une alimentation externe nommée Palmer. Je n’ai pas pu faire le test, pour des raisons logistiques, mais d’après les dires de l’importateur, le gain est réel, notamment en termes de bande passante, de définition, de dynamique et surtout, elle apporte la douceur dont le manque pourrait être reproché au Young seul (même s’il reste très relatif, je vous rassure).

Naim DAC :

Naim DAC
Naim DAC

Au vu de son prix, je me doute fortement que des esprits chagrins ne manqueront pas de critiquer la cohérence du choix du DAC Naim par rapport aux deux DAC précédents. Premièrement, je comprends tout à fait cette réaction, et deuxièmement, le DAC Naim a été testé bien avant les deux autres. Le fait d’avoir testé ces deux produits après le DAC Naim me permet de relativiser les performances de chacun.

Avant tout, pour ce qui est de la connectique, le DAC Naim est de loin le plus complet, avec en plus, la possibilité de connecter un iPod ou un iPhone en direct, mais aussi de l’améliorer par le biais d’une alimentation externe (cf fiche produit).

Ensuite, il faut reconnaître un gros mérite au DAC200 et au Young, qui, malgré le fait qu’il soient d’un niveau en dessous, ne sont absolument pas ridicules face au DAC Naim, bien au contraire.

Enfin et avant d’aborder le compte rendu, il faut impérativement tenir compte du fait que le DAC Naim est un produit résolument haut de gamme, et qu’il sera sensible à la source de lecture (drive CD, DVD, Blu-ray, iPod, ordinateur, clef USB…), à la qualité des fichiers lus, mais aussi à ce qu’il y a en aval : amplification, enceintes, pièce d’écoute, etc…

Lorsque j’ai branché le DAC Naim pour la première fois, j’ai tout de suite compris que Naim avait développé un produit avec deux qualités qu’on ne retrouve pas toujours : fonctionnalités et musicalité.

Je pourrais vous décrire les timbres du DAC Naim, qui sont ce qui se fait de mieux, dans tout ce que j’ai pu entendre à des tarifs raisonnables (sic), que la définition ne souffre d’aucune critique, que la bande passante est d’une extension remarquable, tout en conservant de l’articulation dans le grave et du soyeux dans l’aigu, mais un mot me vient à l’esprit pour décrire ce DAC : MUSICAL !

Je sais, ce mot est souvent utilisé et le plus souvent, de mauvaise manière, mais je vais assumer mon propos : ce DAC est tout simplement musical ! Tout en conservant ce sens de la rythmique qu’ont toujours eu les produits Naim, ce DAC a su gagner de la rigueur (pas de l’austérité non plus!) et de la justesse.

Que se soit lors d’écoute de CD audio, d’un iPhone (j’ai fait le test avec un disque numérisé via itunes en apple lossless) ou même d’un Blu-ray, à chaque fois, le constat était le même : l’apport du DAC faisait passer mon système vers un niveau largement au dessus de son niveau actuel.

Le test le plus flagrant fut l’écoute du Blu-ray de concert de Peter Gabriel, New Blood, où l’apport du DAC m’a réellement donné l’impression d’être au concert, notamment en terme d’émotion, de définition, ou de justesse de timbres. L’image en vidéoprojection HD, a apporté je l’avoue, la pierre finale à l’édifice.

Je pourrais continuer à décrire de manière élogieuse ce DAC Naim, mais je pense que vous avez compris qu’il est parmi les meilleurs DAC à moins de 3000 €, et qu’une écoute attentive est plus que conseillée, même dans un système non Naim.
Toutefois, n’espérez pas un gain spectaculaire si le système dans lequel il sera intégré n’est pas d’un certain niveau : si vous espérez l’inverse, vous serez clairement déçu et vous crierez au scandale compte tenu de son tarif.
Par contre, si vous disposez d’un système de qualité, l’apport peut osciller entre l’excellent, la perfection, le génial et le magique : je vous laisse rayer la mention inutile !

Enfin, concernant l’ajout de l’alimentation séparée (en option), je n’ai pas pu faire le test, n’en ayant pas eu à disposition lors du test, mais si vous lorgnez dessus, faites le test chez vous : chacun sera libre d’apprécier ou non l’apport, pondéré par le tarif de cette dernière.

Conclusion :

Les trois DAC testés sont tous les trois d’excellents produits, et je ne peux dire du mal d’aucun d’entre eux : chacun a ses qualités et ses défauts. Je pense que de nombreux audiophiles désirant améliorer leur chaine trouveront leur bonheur, en fonction de leurs goûts et de leur budget (Le premier compte rendu reste toujours d’actualité pour ce qui concerne les produits plus abordables, y compris pour le génial DAC Magic).

Bonnes écoutes !

Atoll DAC200 :
+ Droit et détaillé
+ Connectique riche
+ Sortie casque
– Attention aux associations

M2Tech Young :
+ Nerveux
+ Définition irréprochable
+ Scène sonore large
– Léger manque de soyeux des timbres

Naim DAC :
+ Fonctionnalités multimédias (USB, etc)
+ Grande musicalité
+ Timbres extraordinaires
– Rien à ce prix

Julien Jacquemin (Responsable SAV Hifissimo)