Les « Diapason d’Or » 2011 partie 1 : les enceintes

Diapason d'Or 2011

Boston A26
Boston A26 :
Diapason d’Or 2011 : « L’A26 étonne par sa très belle limpidité, son sens du détail jamais entaché par un côté analytique artificiel. D’autant que cette clarté bienvenue ne s’accompagne d’aucune brillance, d’aucune dureté, sur les forte notamment. Ainsi, la texture orchestrale apparaît-elle dans toute sa richesse, dans tout son foisonnement. Le grave dru, présent et dépourvu de… »

Lire la suite

Monitor Audio BX5
Monitor Audio BX5 :
Diapason d’Or 2011 : « La Bronze BX5 impressionne par son absolue limpidité, dépourvue de toute brillance artificielle, une tendance qui caractérise certaines Monitor Audio… D’autant que la résolution est de très haut niveau. Ainsi gagne-t-on en richesse d’informations et en relief : certains instruments situés au fond de l’orchestre sont entendus avec une extraordinaire netteté et une… »

Lire la suite

Kef Q700
Kef Q700 :
Diapason d’Or 2011 : « Puis, il y a ce sens de la musicalité inné qui prend très vite le dessus sur le calcul rationnel. Car ce modèle dispense un vrai plaisir d’écoute qui mêle exactitude et sensualité. Les timbres sont joliment différenciés, la scène sonore d’une incomparable précision, sans aucun trou central – ce qui est rare. Enfin, l’expressivité des interprétations est à la mesure des très grandes qualités dynamiques de… »

Lire la suite

Jean Marie Reynaud Orféo Suprême :
Jean Marie Reynaud Orféo Suprême :
Diapason d’Or 2011 : « La scène sonore est remarquable, à la fois tridimensionnelle et d’une extrême précision dans la localisation des sources émissives. Autre atout majeur, le chatoiement dans le haut du spectre associé à une grande transparence et à une rapidité qui fait la plus-value du ruban bien maîtrisé. La luminosité des violons, leur ciselé sont exceptionnels sans jamais verser dans… »

Lire la suite

Yamaha : petit retour en arrière, quand l’histoire marque l’avenir.

Torakusu Yamaha
Torakusu Yamaha

En 1887, Yamaha Organ Manufacturing a été fondée  par Mr Torakusu Yamaha.
Mr Torakusu Yamaha était horloger et mécanicien.

En 1900, Torakusu Yamaha rentre des États-Unis après une année passée à apprendre le métier de facteur de piano.
L’entreprise se met alors à vendre ses premiers pianos droits, et deux ans plus tard des pianos à queue.

Torakusu Yamaha meurt en 1916.

En 1954, Nippon Gakki  (Yamaha) fabrique sa première chaîne Hi-Fi. 

En 1955, Nippon Gakki est rebaptisée « Yamaha » en l’honneur de son fondateur.

En 1968, Yamaha produit sa première ligne d’équipement Hi-Fi stéréo.

ns-1000m
En 1974, Yamaha fabrique ses premières enceintes NS1000M, avec un diaphragme en béryllium.

Yamaha CD1
En 1982, Yamaha présente un lecteur de disques compacts : le CD 1.

Yamaha DSP-1
En 1986, Yamaha commercialise le DSP-1 (Digital Sound Field Processor).

En 1989, Yamaha commercialise le premier enregistreur de CD au monde.

Yamaha YSP1
En 2004, le YSP-1 Digital Sound Projector est lancé….
 
Mais, plus que jamais, le nom de Yamaha est  synonyme de perfection sonore. Elle conserve dans ses gènes cette longue histoire, et c’est pour cela que le logo de la marque représente trois diapasons entrecroisés.

Logo Yamaha

Ce logo rappelle les débuts de Yamaha,  pour que le passé enrichisse l’avenir !
 
 
 
Cette rentrée 2011 est bien sous le signe de l’innovation Yamaha au service de la musicalité et du Design.

Yamaha AVENTAGE
Yamaha AVENTAGE
 
La gamme d’amplificateurs Home Cinéma Yamaha AVENTAGE s’appuie sur un concept audio qui n’accepte aucun compromis.

Grâce à une habile association des technologies traditionnelles et des techniques de pointe, cette gamme est ultra-performante. Chaque facteur contribue à la qualité du son. La façade en aluminium et le cinquième pied « A.R.T. Wedge » (exclusif) sont conçus dans le seul but de restituer la meilleure qualité sonore possible.
 
La gamme AVENTAGE est composée de 4 ampli-tuners : RX-A810, RX-A1010, RX-A2010 et RX-A3010 et d’un lecteur Blu-ray BD-A1010.
 
Le Yamaha AVENTAGE RX-A810 est le premier modèle de la gamme. Il embarque déjà toutes les avancées technologiques. Il offre une puissance de 7 x 100 W (sous 8 ohms), 2 sorties HDMI (ARC – délivrent le même signal), les décodeurs Dolby TrueHD et DTS‑HD, les convertisseurs Burr‑Brown 192 kHz/24 bits (tous canaux), les modes Cinema DSP (17) avec « Cinema DSP 3D » ( concurrent direct du Dolby Pro Logic IIz), le nouveau calibrage automatique par micro YPAO, 1 entrée mini‑Jack 3,5 mm en façade pour raccorder éventuellement un baladeur MP3 avec traitement « Music Compressed Enhancer » (améliore la qualité des fichiers compressés), une télécommande programmée et programmable, l’accès aux Webradios, la certification Windows Seven, une gestion Multiroom (zone 2 audio‑vidéo, sortie YUV ou Composite)…

La connectivité rassemble 8 entrées HDMI (CEC, 1.4 – transparentes 3D), 2 sorties HDMI, 5 Composite, 2 YUV, 1 S‑vidéo, 2 Optiques, 2 Coaxiales, 6 analogiques RCA, 1 sortie Pre‑Out (7.2), 1 port USB Host (iPod/iPhone/iPad), 1 port Ethernet (RJ 45) et 2 sorties Sub.

Il est disponible en finitions « noir » ou « titane ».
 
Le Yamaha AVENTAGE RX-A1010 ajoute un surplus de puissance (7 x 110 W, sous 8 ohms)…
 
Le Yamaha AVENTAGE RX-A2010 est le premier 9.2 de cette gamme (9 x 140 W, sous 8 ohms)…
 
Enfin le haut de gamme Yamaha AVENTAGE RX-A3010 9.2 compatible 11.2 dispense 9 x 150 W, sous 8 ohms…
  
Le Blu-ray AVENTAGE BD-A1010 est universel et 3D…

Cette rentrée 2011 est bien sous le signe de l’innovation au service de la musicalité et du Design !!!

Les produits récompensés par le Prix EISA 2011-2012 et disponibles chez Hifissimo

Eisa 2011-2012

European Headphones 2011-2012Bowers & Wilkins P5

European Headphones 2011-2012 - Bowers & Wilkins P5

"Le P5, un casque isolant du bruit, apportera du plaisir à celui qui écoute de la musique partout. La faible pression inattendue de sur les oreilles est due à des oreillettes en cuir véritable, un véritable confort, et à un arceau rigide en métal. Les écouteurs utilisent des diaphragmes en mylar et des aimants néodyme offrant une écoute précise et un bon rendement…"

Lire la suite

European Desktop Speakers 2011-2012Bowers & Wilkins MM-1

European Desktop Speakers 2011-2012 - Bowers & Wilkins MM-1

"Vous allez transformer votre PC en système Hi-Fi en ajoutant un ensemble dynamique d’enceintes actives. Le MM-1 de Bowers & Wilkins deviendra votre meilleur compagnon pour le travail ou les jeux sur votre ordinateur…"

Lire la suite

European Sound Station 2011-2012Bowers & Wilkins Zeppelin Air

European Sound Station 2011-2012 - Bowers & Wilkins Zeppelin Air

"Ne soyez pas surpris par la forme familière de la Zeppelin, la nouvelle version « Air » de Bowers & Wilkins délivre une qualité sonore encore plus grande et une souplesse d’utilisation accrue…."

Lire la suite

European HT Universal Player 2011-2012Cambridge Audio Azur 751BD

European HT Universal Player 2011-2012 - Cambridge Audio Azur 751BD

"Regardez bien. Une fois, deux fois, non il n’y a pas d’erreur. Le lecteur universel Cambridge 751BD traite vraiment sur un seul appareil tous les disques, les CD, DVD, SACD, DVD-A et Blu-ray, même en 3D, pour seulement 1 300 euros…"

Lire la suite

European Audio Design 2011-2012DALI FAZON F5

European Audio Design 2011-2012 - DALI FAZON F5

"Si vous pensez que toutes les enceintes Hi-Fi sont des boîtes en bois rectangulaires, alors Dali remet vos idées en question avec son modèle F5 très stylé. Plutôt que d’utiliser des matériaux traditionnels, Dali, le spécialiste Danois des enceintes acoustiques, a travaillé avec de l’aluminium injecté pour aboutir à une forme très nouvelle et élégante…"

Lire la suite

European 5.1 Loudspeaker System 2011-2012KEF T205

European 5.1 Loudspeaker System 2011-2012 - KEF T205

"Dans la course aux enceintes Home Cinéma les plus fines, Kef se trouve sur le podium avec sa série de satellites Black T qui mesurent seulement 3,7 cm de profondeur. Ce ne sont pas des haut-parleurs au rabais qui sont employés mais des modèles à courte excursion et à membrane rigide qui utilisent le système de la marque, la suspension à double flexion…"

Lire la suite

European Network Music Player 2011-2012Musical Fidelity M1 CLiC

European Network Music Player 2011-2012 - Musical Fidelity M1 CLiC

"Qu’est-ce que le CliC ? On ne lui rend pas totalement justice en disant que c’est un préampli numérique ou un serveur. Il vaut mieux le voir comme une unité complète qui canalise vers elle les radios sur internet et les fichiers de musique depuis toutes sortes de sources, dont les réseaux avec ou sans fil, les clés USB, lecteurs de CD et même les sources analogiques…"

Lire la suite

European HT Receiver 2011-2012Pioneer VSX-921

European HT Receiver 2011-2012 - Pioneer VSX-921

"Dans l’univers Home Cinéma moderne, les perfectionnements et la connectivité sont aussi importants que la qualité de l’image et du son. Le VSX-921 excelle dans ces domaines. Il combine quatre entrées HDMI compatibles 3D avec le transfert à la norme DLNA de contenus audio HD à travers un réseau filaire, internet radio ou le téléchargement de musique via AirPlay…"

Lire la suite

European Blu-ray Player 2011-2012Sony BDP-S780 (Produit en vente dans nos magasins)

European Blu-ray Player 2011-2012 - Sony BDP-S780

"Premier lecteur Blu-ray de Sony à bénéficier de processeurs intégralement Sony, le BDP-S780 fait son entrée en apportant un nouveau niveau de performances pour un prix d’entrée de gamme. Les superbes images qu’il délivre doivent beaucoup au procédé « image engine » propre à Sony et un navigateur pour une base de données de programmes en ligne vient l’agrémenter. Le lecteur convertit les films 2D vers la 3D et propose la compatibilité DLNA pour transmettre des contenus vers des réseaux sans fil ou câblés. Le temps de chargement très rapide est un cadeau, même pour le lourd Blu-ray Disc Java. Le lecteur accepte aussi les disques de musique CD et le SACD. Prêt pour Skype et équipé d’un navigateur Web basique intégré, le BDP-S780 ouvre un monde nouveau de spectacles à domicile."

European Best Buy TV 2011-2012Samsung UE40D6500

European Best Buy TV 2011-2012 - Samsung UE40D6500

"Le téléviseur Samsung UE40D6500 offre à un prix étonnant le meilleur pour les fonctions, la qualité et la présentation. Il comprend un rétro-éclairage par diodes LED en périphérie, une connectique DLNA et est prêt pour un réseau sans fil. Les fonctions Smart TV ouvrent l’accès à un nouvel univers de jeux en ligne et d’applications pratiques telles que Skype et les médias sociaux…"

Lire la suite

European Plasma TV 2011-2012Panasonic VIERA TX-P50VT30

European Plasma TV 2011-2012 - Panasonic VIERA TX-P50VT30

"Le haut de gamme des téléviseurs Plasma apporte une armada de technologies qui offrent ensemble une qualité d’image à couper le souffle, autant en 2D qu’en 3D. Le spectateur bénéficie d’un niveau de noir écrasant, d’un contraste stupéfiant et de couleurs naturelles. Les mouvements rapides apparaissent à la fois précis et doux…"

Lire la suite

European Video Projector 2011-2012JVC DLA-X7

European Video Projector 2011-2012 - JVC DLA-X7

"Pour vous trouver totalement immergé dans le monde de la 3D, il vous faut une grande image et le DLA-X7 de JVC le fait en venant partager votre séjour. Ce projecteur D-ILA est l’un des tous premiers à obtenir la certification THX 3D revendiquant un contraste natif de 70 000 et une luminosité de 1 300 lumens ANSI…"

Lire la suite

Compte rendu d’écoute de plusieurs DAC

DAC, Convertisseurs, entrées numériques ou USB : voilà des termes que l’on voit assez régulièrement en ce moment. Étant de nature curieuse, j’ai pris mon courage à deux mains (ou deux oreilles diront certains) et je me suis lancé dans des écoutes de ces fameux « DAC ».

Tous les produits ont été écoutés sur le même système, à savoir le mien, constitué des éléments suivants : enceintes JM Reynaud Evolution 3 MkII, ensemble d’amplification Naim Nac82/Hicap et Nap180, d’un lecteur de DVD Primare V25 et d’un lecteur Blu-ray Panasonic DMP-BD10A.
Les câbles étaient des câbles Oehlbach Airblue 3 (liaison HP), Naim Snaic (liaisons entre les éléments Naim), Stereovox HDXV (câble numérique) et Hifi Câbles et cie Khnoum (liaison analogique entre le DAC et le préampli).

Je ne rentrerai pas dans les détails de chaque DAC, vous les trouverez sur leur fiche technique respective.

J’ajouterais que j’ai fait des tests en écoute CD audio, sur des extraits de films ou de concert en Blu-ray et même sur un peu de musique depuis un PC, relié en USB. Quelque soient les extraits choisis et utilisés, mon avis est resté le même sur chaque DAC.

La première série de DAC était constituée des trois suivants :
Cambridge DacMagic
Atoll DAC100
Musical Fidelity M1-DAC

D’autres DAC s’ajouteront à ce test dans les prochains jours.

Voici maintenant mes compte rendus d’écoute :

Cambridge Audio DAC MagicCambridge DAC Magic :
Dès les premières secondes, on retrouve l’esprit des produits Cambridge Audio, avec une écoute à la fois douce et reposante, mais aussi fluide et énergique en même temps. Que se soit sur un extrait de film, ou sur de la musique rythmée, l’écoute n’est jamais ennuyeuse, bien au contraire. Le comportement rythmique de ce DAC est exemplaire, surtout par rapport à son prix, qui n’est que de 300 €, il ne faut pas l’oublier.

L’écoute est très définie : on ne perd pas d’informations, ce qui pourrait rendre l’écoute fade, voire inintéressante, bien au contraire. Le grave est très bien articulé, mais s’il est un poil court. Le médium est totalement dans l’esprit des produits Anglais : un peu en avant, mais très fouillé, et surtout juste en timbres. Et enfin, l’aigu apparaît à la fois doux et lumineux, même si on pourrait souhaité un peu plus d’extension.

DAC Magic : vue arrièreIl faut être honnête : pour le prix, le Dac Magic est juste imbattable. Imaginez donc le même produit fabriqué en Europe, dans un boitier plus luxueux, et vous vous retrouvez avec un produit dépassant les 1500 €. Certes, il n’est pas parfait (il a une légère tendance à mettre le médium en avant), mais à moins de 300 €, il est difficile de lui en demander plus. On a, pour ce prix, un produit complet en connectique (3 entrées numériques doublées en Coaxiale et Optique, 1 entrée optique et 1 sorties analogique doublée en RCA et XLR), musical à souhait et tout à fait capable de donner un coup de jeune à un lecteur de CD un peu ancien dans un beau système de milieu de gamme.

Je n’ai qu’une seule conclusion pour lui : A prescrire sans réserve !

Atoll DAC100Atoll DAC100 :
Je dois avouer que j’ai eu pas mal de doutes lorsque je l’ai écouté pour la première fois. Dès les premières minutes, je retrouvais l’écoute des produits Atoll, mais cette fois ci, avec un côté caricatural. L’écoute est très tonique, rapide, ciselé, mais cela manquant un peu de liant entre les informations, et on avait plus envie de baisser le son que d’écouter la suite. Ne doutant pas des qualités du produit (j’ai eu de l’Atoll par le passé), je l’ai laissé tourné quelques journées, et au bout de deux jours, ce n’était plus du tout agressif.

Attention, ce DAC100 est et reste un produit extraverti. Mais une fois « rodé », il est capable aussi d’être doux et fluide. Bien entendu, la définition est le point fort de ce DAC, à tel point que ma source de référence a été battue à ce jeu par ce dernier.
Le grave du DAC100 est tendu, rapide, et il descend très bas. Le médium joue la carte de la définition et de la transparence, tout comme l’aigu d’ailleurs. Il est inutile de dire que ce DAC100 est aussi le plus dynamique des trois DAC testés, et que sur ce point, il pourra parfaitement réveiller un système un peu « endormi ».

DAC100 : vue arrière500€ pour un DAC fabriqué en France, avec autant d’entrées que le DacMagic, le DAC100 est une vraie belle performance de la part d’Atoll. Mais dès que l’on passe à l’écoute, on se rend compte que l’investissement dans un DAC100 est une excellente affaire. Si vous cherchez un produit complet, capable de vous apporter détails et rapidité, quelque soit la source utilisée, ce DAC100 est un produit à très sérieusement envisagé.

Je vais même vous faire une confidence : je l’ai trouvé excellent sur les extraits de films en Blu-ray, à tel point que je n’ai pas pu résisté à la tentation de visionner un film complet avec. Je ne l’ai absolument pas regretté.

Musical Fidelity M1DACMusical Fidelity M1-DAC :
Il y a des produits qui, dès les premières secondes, s’imposent comme une évidence. Ce M1-DAC en fait parti, et à vrai dire, il a confirmé mes premières impressions tout au long des écoutes que j’ai pu en faire.

Bien sûr, ce n’est pas le plus complet en terme de connectique, mais pour ce qui est de la restitution sonore, il s’inscrit dans une philosophie que je connais très bien : celle de la fluidité et de la cohérence. Je crois que se sont les deux mots que le résume le mieux : fluidité et cohérence. Ici, la musique s’écoule sans accroc, tout en douceur, en subtilité, mais aussi avec de la vie et du muscle, lorsque cela est nécessaire. Certes, on n’a pas le muscle et l’excellente définition de l’Atoll DAC100, mais on a la place quelque chose de peut être plus délié et de plus équilibré.

Musical Fidelity M1DAC : vue arrièreMais fait il mieux que le DAC100 ? Oui et non : pour moi, oui, mais dans d’autres configuration, on pourra préférer le Dac100, et son côté extraverti. D’ailleurs, sur les extraits de films, j’ai préféré le DAC100 , mais sur du long terme, et sur de l’écoute musicale (quelque soit la source), le M1-DAC sera un compagnon de plus agréables à vivre.

Afin d’avoir un point de comparaison que je connais parfaitement, j’ai pris le risque de le comparer à mon lecteur de cd, et le résultat a été très rapide à se dessiner : c’est le même type d’écoute, et le même compromis entre définition, justesse de timbre, fluidité et dynamique.

Ce M1-DAC est il chaudement recommandé ? Bien sûr que oui, même si je vous recommande de la comparer avant au DAC100 : comme je l’ai indiqué, chacun aura ses adeptes, et ses détracteurs.

Conclusion :
Comme vous l’aurez compris, il n’y a pas vraiment de vainqueur parmi ces trois produit testés : il y a trois excellents convertisseurs, mais dans des styles différents, et avec des caractéristiques techniques différentes aussi (notamment en terme de connectique).
Le premier constat que j’ai pu faire est plus que positif : la qualité sonore des DAC aux alentours des 300-500€ permet aujourd’hui d’avoir des sources de lectures comparables à des lecteurs de CD aux alentours des 1000-1500€.

Ensuite, ces DAC pourront permettre de concilier deux philosophies de sources différentes : celle de la musique dématérialisée et celle sur support physique. Que vous ayez un PC, un ancien lecteur de CD ou un lecteur Blu-ray, vous pourrez largement en améliorer le rendu sonore, dans un budget très raisonnable, il faut le préciser. Est ce une bonne nouvelle ? Oui, et mille fois oui.

Bonnes écoutes et rendez vous pour la 2e partie, avec d’autres convertisseurs au banc d’essai.

Julien Jacquemin, Hifissimo

Pure Evoke Mio : 5 nouvelles finitions superbes

Pure Evoke Mio Cherry, Grape, Lava, Noir et Teal : 5 nouvelles superbes finitions
Pure Evoke Mio Cherry, Grape, Lava, Noir et Teal : 5 nouvelles superbes finitions

PURE recourt à des compétences en termes de conception et d’ingénierie basées au Royaume-Uni pour produire la gamme de radios numériques et connectées la plus innovante au monde. PURE a donné un nouveau souffle au marché de la radio numérique en lançant en 2002 EVOKE-1. PURE occupe désormais la première place mondiale des fabricants de radios numériques.

La radio Evoke Mio, numérique et FM RDS, est désormais déclinée en 5 nouvelles finitions superbes :
Cherry, Grape, Lava, Noir et Teal.

De plus son prix passe de 229€ a 169€ !

Voir la gamme Pure Evoke Mio.